Après les vampires romantiques de "Only Lovers Left Alive", Jim Jarmusch est de retour avec "Paterson", une nouvelle histoire d’amour et de poésie.

Jim Jarmusch avec les acteurs de son film "Paterson" Golshifteh Farahani et Adam Driver à Cannes le 16 mai 2016
Jim Jarmusch avec les acteurs de son film "Paterson" Golshifteh Farahani et Adam Driver à Cannes le 16 mai 2016 © AFP / Valery HACHE

Le titre du nouveau film de Jim Jarmusch, "Paterson" : c'est d'abord le patronyme du personnage principal, joué par Adam Driver, c'est ensuite le nom de la ville du New Jersey, à une trentaine de kilomètres à l'ouest de New York, où celui-ci est né et exerce la fonction de chauffeur de bus et c'est le titre du plus célèbre recueil du poète américain William Carlos Williams (1883-1963), publié sur plusieurs années au lendemain de la guerre, hymne à la ville où, lui aussi, il naquit et vécut. Dans ce film Jim Jarmusch procède comme toujours par petites touches de détails qui paraissent sans importance, tranquillement, sans nous bousculer, sans rouler les mécaniques, sans créer d’événement scénaristique spectaculaire, il filme aussi la chose la plus difficile : la vie heureuse, le bonheur.

► Lire à ce sujet, sur France Inter Découvrez la bande annonce de "Paterson", le nouveau film de Jim Jarmusch

Choix musical : Sqürl avec Persian Dream

Archives :

  • Archive non datée : Nicholas Ray à propos de son film In a lonely et son expérience personnelle
  • Archive Ina du 22 mars 1996 : Allen Ginsberg lit l’un de ses poèmes

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.