« Tu dois tout faire pour rester en vie » lui avait dit sa mère. Il avait quinze ans quand il a été déporté à Auschwitz, aujourd’hui, il en a quatre-vingt-dix. Elie Buzyn est notre invité.

Élie Buzyn, survivant et témoin de la Shoah le 21 janvier 2015 à Paris.
Élie Buzyn, survivant et témoin de la Shoah le 21 janvier 2015 à Paris. © AFP / Lionel BONAVENTURE

Comment se reconstruire après une telle épreuve ? Comment retrouver le goût de vivre ? Doit-on oublier ?

À la libération du camp de Buchenwald, Elie Buzyn est désormais un rescapé, témoin vivant de l’indicible, et il a perdu toute sa famille. Après sept années passées en Israël, il revient à Paris pour commencer des études de médecine. Son retard est conséquent puisqu’il a arrêté l’école à onze ans. Mais, ne perdant jamais de vue son objectif, il va réaliser son rêve et devenir chirurgien-orthopédiste…

À la mi-avril, sortira un nouveau livre d’Elie Buzyn : Ce que je voudrais transmettre - Lettre aux jeunes générations.

Pastille sonore

Serge Klarsfeld  

Musique

  • Bei mir bist du schoen par Ella Fitzgerald
  • Musique du film, La Liste de Schindler, de Steven Spielberg, musique composée par John Williams.
  • Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.