«Vers la Nuit (Bach Jour 1) » est un dialogue entre musique et danse imaginé par la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton et Stéphane Ricordel. Sans oublier la danseuse indienne Shantala Shivalingappa et le danseur-accrobate Valentino Martinetti.

La violoncelliste Sonia Wieder-Atherton, en concert, au Carrousel du Louvre le 15 mai 2011 à Paris.
La violoncelliste Sonia Wieder-Atherton, en concert, au Carrousel du Louvre le 15 mai 2011 à Paris. © Getty / Samuel Dietz

Sonia Wieder-Atherton aime explorer des univers vastes et originaux, touchant aux différents arts que sont le cinéma, le théâtre, l’écriture… ses collaborations artistiques avec la cinéaste Chantal Akerman comptent parmi ses œuvres les plus marquantes.

Après un premier spectacle Bach, Sonia, Shantala, elle poursuit jusqu'au 24 novembre au Monfort sa collaboration avec la danseuse indienne Shantala Shivalingappa et Stéphane Ricordel.  Cette création Vers la Nuit (Bach Jour 1) leur permet à chaque représentation d’improviser.

Pastille sonore : Stéphane Ricordel  

Choix musical : Lilac Wine de Nina Simone

Musiques :

  • Gigue de la deuxième suite deJean-Sébastien Bach (interprétée par Sonia Wieder-Atherton au violoncelle)
  • Cantata BWV 78 Jesu, der du meine Seele : Aria (réduction pour violoncelle et piano) de Jean-Sébastien Bach (interprétée par Sonia Wieder-Atherton et Imogen Cooper)

Archive : 

  • Archive Ina de juillet 1993 : Natalia Shajovskaya parle des difficultés à pratiquer son art en Russie et au Conservatoire de Moscou 

Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.