Notre traversée de l’œuvre d’Annie Ernaux se termine ce soir avec un dernier épisode consacré à la romancière.

L'écrivaine Annie Ernaux, le 20 septembre 2019 à Pollença, (Majorque) lauréate du Prix ​​Formentor.
L'écrivaine Annie Ernaux, le 20 septembre 2019 à Pollença, (Majorque) lauréate du Prix ​​Formentor. © Maxppp / CATI CLADERA/EFE/Newscom

Lire l’oeuvre d’Annie Ernaux c’est se comprendre soi même. Le caractère autobiographique de ses livres provoque un questionnement social. En effet, le dévoilement de l’auteur entraîne celui de ses lecteurs qui se retrouvent dans certains récits.

L’autofiction, qu’elle prône comme un genre littéraire, part de l’individuel pour rejoindre le collectif. La littérature d’Annie Ernaux joue donc un rôle important dans l’apprentissage de l’Homme et son développement. Sa parole est précieuse, elle est dans l’Heure Bleue ce soir. 

L'extrait du livre Les Années d'Annie Ernaux est lu par Isabelle Huppert. 

Cette émission est une rediffusion du 14 avril 2017.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.