Quelles sont les racines de la crise écologique actuelle ? Dans "Abondance et liberté. Une histoire environnementale des idées politiques", le philosophe Pierre Charbonnier répond à cette question en disséquant les conceptions de la nature développées par les idéologies politiques depuis le XVIIe.

Portrait du philosophe, Pierre Charbonnier, "Abondance et liberté" (La découverte).
Portrait du philosophe, Pierre Charbonnier, "Abondance et liberté" (La découverte). © Pierre Charbonnier/Éditions La découverte

Dans l'histoire des idées, a toujours régné une forme de séparatisme intellectuelle entre pensée du politique et pensée de l'environnement. Or, toutes les idéologies et philosophies politiques de Locke et Hobbes jusqu'à Herbert Marcuse se sont fondées sur une certaine conception de la nature, de la Terre et du rapport entre humains et non humains. 

Pierre Charbonnier, philosophe politique, enseignant à Sciences Po et chercheur au CNRS a tenté en effet de rendre compte de cette interpénétration dans son ouvrage "Abondance et liberté. Une histoire environnementale des idées politiques". Il y met en évidence le lien entre la recherche de l'abondance matérielle, que beaucoup d'idéologies politiques ont posé comme une nécessité pour garantir l'autonomie et la liberté des populations, avec l'impossibilité aujourd'hui de penser l'organisation d'une société démocratique hors de ce cadre de croissance éternelle et continue, alors même que la crise écologique en révèle les failles. 

Pierre Charbonnier, qui se place dans la droite lignée de Philippe Descola et Bruno Latour, invite à repenser nos repères politiques, nos représentations de l'émancipation collective, en tenant davantage compte du lien qui nous relie à la Terre. Il fait également le lien entre crise écologique et crise sociale pour montrer comment la dégradation de l'environnement affecte en premier lieu les individus les plus vulnérables, nécessitant de revoir le modèle de protection sociale, en intégrant davantage les problématiques écologiques en son sein. 

Le philosophe fait le lien ce soir entre notre rapport au progrès et la possibilité d'évolutions sur la question écologique. Il discute du projet de Loi climat, "compromis entre les forces du passé et de l'avenir", qu'il faut aujourd'hui dépasser, selon lui et questionne plus généralement nos besoins sociaux et écologiques pour refonder notre horizon démocratique. 

Choix musicaux :

  • Woody Guthrie, This land is your land.
  • Emma Ruth Rundle, Darkhorse.

Playlist

  • Yseult - Indélébile 

Archives

  • Archive Ina du 23 juin 1976 : Claude Lévi Strauss à propos de l’existentialisme et de la séparation de l’Homme d’avec la nature
  • Le 29 juin 2020 : Emmanuel Macron , qui dit envisager un référendum sur l’écologie
  • Archive Ina du 7 novembre 2017 : Naomi Klein à propos des différentes crises mondiales : économiques, climatiques …

Générique : Veridis quo - Daft Punk

Les invités
L'équipe
Contact