Sa parole est rare et précieuse. Après le militantisme, le voici à la tête d’un groupe d’artistes qui traduit ses paroles en musique.

L'écrivain italien Erri De Luca à son domicile dans la campagne à l'extérieur de Rome le 1er mars 2015.
L'écrivain italien Erri De Luca à son domicile dans la campagne à l'extérieur de Rome le 1er mars 2015. © Reuters / Tony Gentile

Erri De Luca ne commence à publier qu'à quarante ans, après une première vie très engagée politiquement dans l'extrême-gauche italienne des années 70 puis comme maçon, en France notamment, et avant de conduire des convois humanitaire durant le conflit en Bosnie-Herzegovine. Depuis plus de vingt-cinq ans, il a beaucoup publié, et voilà, qu' il a décidé de se lancer dans une autre aventure, ce qui lui ressemble bien, sur la scène de la Philharmonique de Paris.

Aux côtés de Stefano Di Battista et de Nicky Nicolai, Erri De Luca ne joue pas d’instrument, mais compose une mosaïque à partir de souvenirs et de témoignages sonores. "Ce sont les odeurs et les chansons qui aiguisent les souvenirs, plus que la vue" dit l’écrivain. De cette phrase naît ce qu’il appelle une "chiacchierata musicale", "un papotage musical" : les notes se mélangent aux mots, dans un échange perpétuel avec la littérature napolitaine et d’ailleurs. Sur scène, l'écrivain est à la tête de ce groupe qui traduit ses paroles en musique, c’est le chef d’orchestre Stefano Di Battista qui détermine les notes, épaulé par la pianiste Andrea Rea, le contrebassiste Daniele Sorrentino et le batteur Roberto Pistolesi tandis que Nicky Nicolai, avec sa voix, emmène les vers au-delà des lois de la gravité.

Pastille sonore : Danièle Valin

Choix musicaux : Chanson de l’Auvergnat de George Brassens

  • Archive Ina de juin 1991 (au micro d’Olivier Germain Thomas) : Emmanuel Levinas à propos de sa lecture de la Bible.
  • Archive Ina du 15 mai 2002 (Là-bas si j’y suis) : Adriano Sofri, fondateur de Lotta Continua emprisonné depuis janvier 1997

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.