Avec "Transit", son nouveau film, Christian Petzold poursuit une trilogie entamée par ses autres films, "Barbara" et "Phoenix" et y parle de la fuite dans l'Europe, du présent et du passé.

Le réalisateur, Christian Petzold pendant la conférence de presse pour son film "Transit" sélectionné en compétition officielle à la Berlinale 2018, le 17 février 2018 à Berlin, en Allemagne.
Le réalisateur, Christian Petzold pendant la conférence de presse pour son film "Transit" sélectionné en compétition officielle à la Berlinale 2018, le 17 février 2018 à Berlin, en Allemagne. © Getty / Pascal Le Segretain

"Transit" est une adaptation d’un roman d’Anna Seghers sorti en 1994, et publié actuellement aux Editions Autrement. L'auteure racontait l'attente des réfugiés politiques allemands à Marseille en 1940, au moment de l'offensive de la Wehrmacht. 

Le réalisateur a repris cette histoire d'invasion et de fuite en avant en l'installant dans le temps présent. La terreur est celle de la guerre-éclair dont les costumes, les voitures, les uniformes sont ceux de la France de 2017. Des images qui déconcertent et font poser questions. 

Avec "Transit", présenté en compétition lors du 68ème Festival de Berlin, Christian Petzold signe là son film le plus complexe. Au premier plan, une histoire d’amour impossible est maquillée en une fable kafkaïenne sur le rôle de l’écrivain qui doit témoigner de l’horreur, et au second, une métaphore de la crise migratoire que traverse l’Europe. 

Interprète de l'allemand : Cornelia Geiser

Choix musical :  Dionne Warwick and Burt Bacharach avec "What the world needs now"
 

Extraits de films de Christian Petzold : "Transit" 

Archives :

  • Archive Ina du 18 janvier 1971 (au micro de Jacques Chancel) : Alfred Hitchcock à propos du suspens dans ses films 
  • Archive Ina du 27 avril 1981 : Rainer Werner Fassbinder donne son avis sur le film comme œuvre d’art 
  • Archive Ina du 5 avril 2010 : Stéphane Hessel raconte l’expérience de Walter Benjamin qui était en transit à Marseille 
  • Archive Ina du 1er janvier 1965 : Anna Seghers à propos de la littérature allemande (non traduit ) 

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.