Reconnue pour ses romans, ses essais, ses pièces de théâtre... c'est à une partie méconnue de son travail que l'on va s'intéresser : la littérature jeunesse... Agnès Desarthe est l'invitée de Laure Adler à l'occasion de son dernier livre, qui se trouve justement être un livre pour enfants : "L'impossible madame Bébé".

L'écrivain Agnès Desarthe (2015)
L'écrivain Agnès Desarthe (2015) © AFP / Joël Saget

C’est l’histoire d’une petite fille maligne et dissipée… qui se retrouve face à la plus sévère surveillante de toute l’histoire des surveillantes… Madame Bébé ! Tel est le nouveau conte sorti de l’imaginaire d’Agnès Desarthe, invitée de L’Heure Bleue.

Elle est reconnue pour être l'auteur de romans à succès, primés et traduits dans de multiples langues ; mais également d'essais et de pièces de théâtre... pourtant, l'activité littéraire la plus prolifique d'Agnès Desarthe se trouve dans... la littérature jeunesse. Un pan de sa carrière d'auteur qui reste plutôt méconnu, et que nous allons explorer dans L'Heure bleue. Agnès Desarthe a écrit plus d'une trentaine de livres pour enfants, en commençant par Je ne t'aime pas, Paulus, en 1992. Des histoires tendres et subtiles, où Agnès Desarthe sait aborder de grandes questions de la vie, et les mettre à porter des enfants de manière tout à fait ludique.

[Les enfants] découvrent et passent leur temps à se poser des questions. Ils ont une hauteur de vue différente de la nôtre et ne craignent pas de s’éprendre violemment, ni de se déprendre. Leur mobilité psychique et affective génère une grande rapidité de perception.

Desarthe, un nom que l'on retrouve donc dans de multiples rayons des bibliothèques et des librairies. Véritable plume prolifique, elle s'est aventurée dans pratiquement tous les genres littéraires. Son style a été récompensé à de nombreuses reprises, tout d'abord par le prix du Livre Inter en 1996, pour son second roman, Un secret sans importance ; mais également le prix Renaudot des lycéens pour Dans la nuit brune, en 2010 ; et le prix littéraire du Monde pour Ce cœur changeant, en 2015. Elle a même traduit un bon nombre de textes de l’anglais au français, notamment des livres de Loïs Lowry, d'Anne Fine, et de Virginia Woolf – à qui elle a dédié un essai.

Son tout dernier livre, L'impossible madame Bébé, est à retrouver aux éditions Gallimard.

Pastille sonore : David Lescot

Extrait de film : Les enfants, de Marguerite Duras (1985)

Archives :

  • Aldo Naouri (son père) à propos de l’enfant dans chacun de nous (INA, 29 juin 2017)
  • Virginia Woolf (Archive BBC, de 1937)
  • Marguerite Duras, dialogue avec le petit François (INA, 30 avril 1965)  

Programmation musicale : "What’s new" de Franck Sinatra

Le générique de l'émission : "Veridis Quo" des Daft Punk

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.