Le cerveau est une vaste terre inconnue et dans les méandres, dans les replis de ce continent, il y a des gouffres qui donnent le vertige. Peter Brook s'interroge ...

Peter Brook au 69ème Festival de Venise le 5 septembre 2012.
Peter Brook au 69ème Festival de Venise le 5 septembre 2012. © AFP / GABRIEL BOUYS

Le grand metteur en scène et sa collaboratrice, Marie-Hélène Estienne, s'intéressent donc aux anomalies, dysfonctionnements et fulgurances du cerveau.

Il est l'invité de l'Heure Bleue pour nous emmener dans cette "vallée de l'étonnement" où nous conduisent ses artistes car le cerveau possède de curieux mystères qui interroge comme par exemple : pourquoi cet homme ne peut plus guider ses membres qu'en les regardant ? ou une femme douée d'une mémoire tellement exceptionnelle qu'elle ne peut plus effacer ce qui s'inscrit et que cette mémoire alors devienne souffrance ?

Pastille sonore : Jean Claude Carrière

Choix Musical : Léonard Cohen avec "Chelsea Hotel n°2"

Archive Ina du 7 septembre 1969 : Amadou Hampaté Bâ à propos de la théorie du caméléon

Extrait de la Bande Son du film "Le Mahabharata" avec "Virata"

Extrait du spectacle "Les Murs qui parlent" repris au Théâtre des Bouffes du Nord en 2016

Générique Veridis Quo des Daft Punk

► Lire à ce sujet, France Inter, partenaire de : "The Valley of Astonishment"

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.