La chorégraphe Anne Teresa de Keersmaeker présente onze spectacles de danse dans différents lieux parisiens. Pendant trois mois, les représentations rendent hommage à trente cinq ans de ses plus belles créations.

La chorégraphe Anne Teresa de Keersmaeker à Paris le 21 janvier 2017
La chorégraphe Anne Teresa de Keersmaeker à Paris le 21 janvier 2017 © Getty / Victor Boyko

Le Festival d’Automne invite Anne Teresa de Keersmaeker à présenter ses œuvres majeures, du minimalisme des débuts aux grands ensembles dansés, en partant de Violin Phase (1981) jusqu'à A Love Supreme (2005).

Le travail d’Anne Teresa de Keersmaeker explore inlassablement les liens entre danse et musique, et s’affronte aux partitions musicales de toutes époques et de tous styles : Bach, Brian Eno, Mozart, Philip Glass... Ses mises en scènes sont autant d’expériences sensibles sur le déploiement des corps dans l’espace et le temps. 

Pastille sonore : Jérôme Bel 

Choix musicaux : 

  • Lay All your love on me par Abba
  • Les Concerts Brandebourgeois (premier mouvement) interprété par Musica Antiqua Köln et Reinhard Goebel

Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.