Scholastique Mukasonga est écrivaine, et elle a aussi un diplôme d'assistante sociale.

Scholastique Mukasonga, auteure au festival de littérature "Etonnants Voyageurs" le 27 mai 2012 à Saint Malo.
Scholastique Mukasonga, auteure au festival de littérature "Etonnants Voyageurs" le 27 mai 2012 à Saint Malo. © Getty / Raphaël GAILLARDE / Gamma-Rapho

Et pour le devenir, pour pouvoir exercer le métier qu’elle avait choisi, Scholastique Mukasonga a dû passer un certain nombre d’épreuves, qu’elle raconte aujourd’hui dans un récit qui vient de paraître et dont le titre sonne comme un regret : Un si beau diplôme ! aux Editions Gallimard. 

Un livre qu'elle dédie à son père qui pour sauver son enfant d’une mort programmée a fait confiance à l’école afin qu’elle obtienne un "beau diplôme", comme un talisman pour la protéger. Mais c’est justement pour obtenir ce "beau diplôme" que l’auteure sera obligée de prendre le chemin de l’exil. Elle passera de pays en pays, du Burundi à Djibouti puis en France. Dans ce récit autobiographique, drôle et émouvant, Scholastique Mukasonga raconte l'exil et le pays qui l'a vue naître. Un livre qui vient rappeler concrètement ce que signifie s'enfuir de son pays natal.

Pastille sonore : Dorothée Munyaneza 

Choix musical : "Crossing" de Keys Zuna

Archives : 

  • Archive Ina du 1er janvier 1941 : Albert Camus lit le début de son roman "L’étranger"
  • Archive Ina du 24 février 1978 : Vladimir Jankelevitch à propos du pardon 
  • Archive Ina du 3 septembre 2013 : Jean Hatzfeld à propos de son travail au Rwanda

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.