Le philosophe Jacques Rancière analyse l’actualité depuis la montée du Front National jusqu'à la crise de confiance que traversent les institutions politiques.

Le philosophe français Jacques Rancière pendant une conférence de presse du 19ème Festival international du film de Busan en Corée du Sud.
Le philosophe français Jacques Rancière pendant une conférence de presse du 19ème Festival international du film de Busan en Corée du Sud. © Maxppp / KIM HEE-CHUL

Le philosophe Jacques Rancière publie, sous forme de conversation (par écrit) avec Eric Hazan, le fondateur des Editions La Fabrique un court ouvrage, "En quel temps vivons-nous ?", qui, tout en s’inscrivant dans le cadre général de sa pensée, se révèle être en prise directe avec, justement, les questions de notre temps, celles que l’actualité politique oblige à poser, et qui se sont posées au cours de la récente campagne pour l’élection présidentielle, à noter qu'au moment où l’ouvrage a été imprimé, la victoire de Marine Le Pen n’était pas exclue.

Dans cet ouvrage, Jacques Rancière questionne également l’époque, les diverses formes de domination, et une possible redéfinition des rapports sociaux. Il revient également sur des thèmes qui lui sont chers, comme l’opposition entre logique démocratique et logique représentative. Sur le manque de débouché des mouvements alternatifs. Ou encore sur la non-décomposition du système représentatif, "ce système qui tient le coup et trouve le moyen de s’arranger avec les anomalies et les monstres qu’il sécrète".

Pastille sonore : Geneviève Fraisse

Choix musicaux :

  • Miossec : "On était tellement de gauche"
  • Katia Guerreiro : "Algemas"
  • Diagrams : "Wild Grasses"

Archives :

  • Archive Ina Hors-champ du 06/06/2016 : Jacques Derrida sur la philosophie de Marx

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.