Jane Birkin a tourné, à la fin des années 1980, dans deux films d’Agnès Varda : “Jane B. par Agnès V.” et “Kung-Fu Master”. Avant qu’elles ne deviennent amies pour la vie. Ce soir, dans l'Heure Bleue, l'actrice nous raconte ...

Agnès Varda lors de la séance de photos des "Plages d’Agnès" lors de la 65ème Mostra de Venise.
Agnès Varda lors de la séance de photos des "Plages d’Agnès" lors de la 65ème Mostra de Venise. © Getty / Alessandra Benedetti/Corbis

Jane Birkin trouvait Agnès Varda "extraordinairement féministe, elle était pour les femmes, elle était très engagée. C'était dans ses films, c'était dans son oeuvre. C'est assez incroyablement impossible d'imaginer qu'elle ne soit pas là, parce qu'on était habitués à ce qu'elle continue, elle résistait contre tout avec toujours cette curiosité. Ses plans c'était jamais n'importe quoi. C'était une visionnaire, quelqu'un qui avait un esthétisme parce que ça lui plaisait et elle aimait partager tout ce qu'elle savait avec les autres et sans être chiante."

Jane Birkin parlera aussi du style de vie d’Agnès Varda, de sa manière d’aborder la vie, de s’aventurer, de se réjouir à chaque instant, de la façon dont la cinéaste vivait en fusion avec le monde de l’art, de manière simple.

Quand à Isabelle Huppert, elle n’a pas tourné avec Agnès Varda, mais les deux femmes ont été amies durant de nombreuses décennies. Parfois elles se disaient que c’était dommage de n’avoir jamais tourné ensemble, mais leur lien s’est développé différemment : c’était une pure relation amicale qui a duré jusqu’à la fin. L'actrice gardera d’elle "ce souvenir merveilleux. Toujours attentive, curieuse, alerte, encourageante. Agnès c’était ça, elle vous donnait du courage. Courage d’exister. D’entreprendre." Nous les retrouvons dans "Conversation entre Isabelle Huppert  et Agnès Varda", sur France Culture, une émission diffusée dans "Hors champs" du 12 mai 2010. 

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.