Cette année, Serge Rezvani revient avec un roman au titre évocateur : « Histoire masquée » , continuant de tracer sa belle trajectoire littéraire.

L'écrivain français, poète, peintre et compositeur-interprète Serge Rezvani, à Paris le 6 octobre 2015.
L'écrivain français, poète, peintre et compositeur-interprète Serge Rezvani, à Paris le 6 octobre 2015. © AFP / JOEL SAGET

Personnage poétique, artiste de l’oral et de l’écrit, il est pourtant peu aisé de trouver les mots pour qualifier l’œuvre de Serge Rezvani

Refusant toujours d’être catégorisé dans telle ou telle discipline artistique, celui qui sera l’un des compositeurs emblématiques de la Nouvelle Vague est indiscipliné et « indisciplinaire » comme il aime à s’appeler. Peintre durant vingt ans, il commence à écrire des textes et des chansons à la fin des années 1960. Essais, pièces de théâtre, romans, récits autobiographiques, sa curiosité et sa soif d’écriture lui permettent d’explorer de nombreuses formes littéraires.

Aujourd'hui, et après plus d'une cinquantaine de romans publiés, Serge Rezvani poursuit ses écrits avec Histoire masquée, récit énigmatique testamentaire d'un prêtre de haut rang, où le récit personnel côtoie la grande Histoire de France. Ambiance...

Ce soir-là, après avoir précipitamment quitté son frère , il éprouva le besoin de voir Blandine. Elle n'était pas dans sa chambre. Riccardo'Dio non plus n'était pas dans la sienne.                      
Et c'est presque naturellement qu'il pensa au mage. "Qui sait, s'était-il dit, si ce ne serait pas de Satan que me viendrait la voie à suivre?"

Pour accéder au lieu où logeait le mage, il fallait sortir du château afin de gagner un ancien pavillon de chasse d'une architecture élégante tel qu'on en trouvait au XVIIIe siècle dans la plupart des domaines angevins. Une allée de grands frênes conduisait à ce pavillon. La nuit était claire, blanchie d'une lune rayonnante au point que l'on se serait presque cru en plein jour.

Extrait de Histoire masquée, paru aux Belles Lettres.

Pastille sonore : Etienne Daho 

Choix musical :

Nocturne n°5 de Chopin en fa dièse maj op 15 n° 2 interprète Claire Huangci 

Archives : 

  • Archive Ina du 16 septembre 1980 : Lula Rezvani à propos de son amour pour la mer
  • Archive Ina non datée ( au micro de Jean Luc Hees ) Jeanne Moreau à propos de Serge Rezvani et de la chanson Le tourbillon de la vie 
  • Extrait de son séminaire du 5 janvier 1982 : Gilles Deleuze à propos de l’amour selon Nietzsche
  • Archive Ina de 1963 : Paul Eluard évoque sa conception de la poésie 

Générique :  Veridis Quo des Daft Punk 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.