Depuis le début de la crise du Covid-19, le corps médical est très sollicité, parfois même de manière inhumaine. L'hôpital serait-elle devenue une nouvelle industrie ? Réponses avec notre invité Stéphane Velut neurochirurgien et écrivain.

Infirmières portant des équipements de protection avant d'entrer dans une chambre avec un patient infecté par le nouveau coronavirus COVID-19, au service de soins intensifs de l'hôpital du CHU de Nantes, le 19 mai 2020.
Infirmières portant des équipements de protection avant d'entrer dans une chambre avec un patient infecté par le nouveau coronavirus COVID-19, au service de soins intensifs de l'hôpital du CHU de Nantes, le 19 mai 2020. © AFP / Loïc Venance

Stéphane Velut est le chef du service de neurochirurgie de Tours et aussi écrivain. Pour lui, la crise sanitaire que nous vivons depuis plusieurs mois révèle un malaise dans le domaine hospitalier. 

Il souhaite par ses écrits réveiller les politiques et démontrer que cette situation dramatique pourrait permettre de rétablir la place nécessaire du système hospitalier dans nos sociétés. 

En janvier dernier, il avait publié un tract "L'hôpital, une nouvelle industrie" dans lequel il déplorait l'insuffisante humanité dans le corps médical et dans ses systèmes. 

Son nouveau tract de crise "Échec au roi", publié il y a quelques jours, enracine ses observations précédentes. L'Occident est maintenant face à ses faiblesses organisationnelles et il va falloir agir ! 

Dans la nouvelle formule de l'Heure Bleue, un texte est proposé par nos invités. Stéphane Velut a choisi un extrait de "Nous trois" de Jean Echenoz. Lecture par Valeria Bruni Tedeschi

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.