Effacer, oublier les frontières quelles qu’elles soient, ne se sentir ni d’ici, ni d’ailleurs.

Emmanuel Demarcy-Mota, acteur, dramaturge et metteur en scène et Arthur Nauzyciel, comédien et metteur en scène
Emmanuel Demarcy-Mota, acteur, dramaturge et metteur en scène et Arthur Nauzyciel, comédien et metteur en scène © AFP / BERTRAND GUAY / BORIS HORVAT

Emmanuel Demarcy-Mota et Arthur Nauzyciel appartiennent avec James Thiérrée, à la même génération théâtrale. La scène les a fait connaître, chacun de son côté, chacun à sa manière. Leurs spectacles ne se ressemblent en rien. Ils ne sont jamais précisément là où on les attend, toujours un peu à côté, en train de bouger. Dans leur travail, leurs recherches comme dans leur vie et dans leur tête, ils explorent même si la réalité vient à eux en "dirigeant" des Théâtres.

Emmanuel Demarcy-Mota ne pense pas arrêter le théâtre, c’est ancré en lui, cela dit, il a aussi besoin de penser qu’il peut encore s’enrichir et ne pas être seulement dans le "faire", continuer à travailler à la démocratisation de la culture, au développement d’un théâtre politique. Il a choisi donc de mettre en scène "L'Etat de siège" d’Albert Camus pour faire entendre une parole de résistance, celle face à la peur.

Quant à Arthur Nauzyciel, il est arrivé depuis janvier à Rennes, et prend ses marques dans son nouveau costume de directeur du Théâtre national de Bretagne. Plus que jamais, toujours acteur, toujours metteur en scène, il souhaite "ouvrir le théâtre à d’autres publics" avec une programmation qui fera la part belle à d’autres disciplines comme la danse, la musique ou les arts plastiques.

Choix musical d’ Emmanuel Demarcy-Mota : Joan Baez avec "Diamonds and rust"

Choix musical d'Arthur Nauzyciel : Albin de la Simone avec "Le grand amour"

  • Archive 14 juillet 1976 : Antoine Vitez à propos de la direction d’acteur
  • Archive Ina du 13 mai 2002 (au micro de Daniel Mermet) : Dario Fo à propos de la prise de conscience politique du peuple italien après Berlusconi et de la tradition du bouffon au théâtre
  • Archive Ina du 19 septembre 1955 (au micro de Jean Mogin) : Albert Camus à propos de la notion de révolte
  • Archive Ina du 9 septembre 2013 : Patrice Chéreau explique sa prise de position sur le théâtre français et la nomination des directeurs de théâtre

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.