Comment filmer la parole ? comment mettre en scène la parole ? Réponses ce soir avec deux grandes dames !

Bonjour dans sept langues
Bonjour dans sept langues © Getty / StockFinland

Rencontre avec Nurith Aviv, première femme chef opératrice en France et cinéaste, auteur de documentaires naviguant entre la langue et la photographie, la poésie et la science, le film expérimental et le documentaire et Barbara Cassin passionnée par la force du langage, qui ne fait pas seulement de la traduction une philosophie mais une sagesse, celle de l’accueil, de la compréhension, de la différence, parce que la traduction est une manière privilégiée d’inventer entre les langues. Et elle traduit cela non seulement dans la langue ou entre les langues.

"Signer"est le titre du film que la cinéaste Nurith Aviv, dont le travail s’intéresse de près à la question des langues, a réalisé avec Emmanuelle Laborit et la philosophe Barbara Cassin pour l’exposition "Après Babel, traduire" qui a eu lieu au MuCEM. Un film dans lequel la comédienne et écrivaine sourde signe en langues des signes, de différentes nationalités, onze mots parmi lesquels : culture, ciel, homme, femme, parler. Elle y exprime par des gestes le sens d’un mot dans différentes langues des signes, une langue que l’on croyait universelle, ce qui est un malentendu car tous les sourds et malentendants ne disent pas "aimer" de la même façon, selon qu’ils sont Arméniens, Américains, Japonais. 

Choix musical de Nurith Aviv : Taos Amrouche avec "Chant de danse"

Extraits de films de Nurith Aviv : 

  • "Langue sacrée, langue parlée" mise en son par Victoria Hanna d'un texte mystique du Livre de la Création qui date des premiers siècle après notre ère.  
  • "Signer"

Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.