Ce soir, Laure Adler reçoit deux invitées, Mélodie Richard et Célie Plauthe, pour leur pièce “Bérénice” de Jean Racine, présentée aux Ateliers Berthier du 11 mai au 10 juin 2018.

"Titus avoue son amour a Bérénice" Illustration pour la scène 6 de l'acte V de "Bérénice" de Jean Racine (1639-1699) Gravure de 1816.
"Titus avoue son amour a Bérénice" Illustration pour la scène 6 de l'acte V de "Bérénice" de Jean Racine (1639-1699) Gravure de 1816. © Getty / Leemage

Vous vous souvenez certainement de Bérénice ? C’est là dans un coin de votre tête, comme toutes les autres pièces de Racine. Tragédie historique de la Rome antique, elle compte 5 actes et est déclinée en vers. On compte comme personnage Titus, empereur de Rome, Bérénice, reine de Palestine ainsi qu’Antiochus, roi de Commagène, en plus des confidents, de la suite et des Romains présents. Intrigue amoureuse au cœur d’un triangle amoureux, chacun lutte pour son pouvoir mais aussi pour son propre bonheur. Titus est passionné et hanté par Bérénice, mais il ne peut l’épouser (un empereur romain ne peut pas se marier à une reine étrangère). Toute la pièce n’est qu’une attente longue de l’annonce de Titus à Bérénice. 

Célie Plauthe met en scène cette pièce qui, bien que datant de 1670, reste toujours actuelle, car l’amour n’est-il pas le sujet intemporel ? La pièce se joue aux Ateliers Berthier, du 11 mai au 10 juin 2018. 

Particulièrement sensible à ces histoires de passion, d’impossible amour, Célie Plauthe, déjà metteuse en scène sur Une Bête dans la jungle d’Henry James et Un amour impossible de Christine Angot, retravaille profondément le personnage de Bérénice tout en jouant la question de la Raison d’état et de la lutte entre pouvoir et sentiment. Dans cette pièce, Mélodie Richard plante une Bérénice en prise avec sa passion impossible. 

Alors que Célie Plauthe travaille La Maladie de la mort de Marguerite Duras, elle se plonge dans les œuvres de Duras : “De fil en aiguille, de lectures en lectures, cherchant à comprendre, du moins à approcher, la complexion si particulière des grandes amoureuses durassiennes, je découvrais que la Bérénice de Racine en était peut-être l’une des clés”. Ainsi, comprendre, mettre en scène et décrypter Bérénice au théâtre est l’un des moyens de comprendre Duras. 

Actrice au théâtre mais également au cinéma, Mélodie Richard a plus d’une corde à son arc car elle chante et écrit également. Elle sera en concert le dimanche 3 juin 2018 à 20h00 aux Ateliers Berthier. 

Dès sa sortie du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique en 2010, Mélodie Richard joue dans plusieurs pièces de théâtre gérées par exemple par Yann-Joël Collin, Yves Beaunesne. Elle a déjà travaillé avec Célie Plauthe. Au cinéma, on peut la découvrir dans le film Vénus noire d’Abdellatif Kechiche, Métamorphoses de Christophe Honoré ainsi que Trois souvenirs de ma jeunesse et Les fantômes d’Ismaël d’Arnaud Desplechin.

Live de Célie Pauthe : "Le bonheur "

Extrait de la pièce Bérénice : Fin de l’acte 2  "Si Titus est jaloux Titus est amoureux"  

Extrait de film : "Césarée" de Marguerite Duras (1979) 

Archives : 

  • Archive Ina non identifiée : Marguerite Duras à propos du théâtre tragique et de son admiration pour Racine 
  • Archive Ina du 23 juillet 1975 : Antoine Vitez à propos des valeurs exprimées par Jean Racine 
  • Archive Ina du 19 octobre 1986 : Ludmila Mikaël à propos de son interprétation de "Bérénice" avec un extrait de "Bérénice", mise en scène de Klaus Michael Grüber
  • Archive Ina de 1974 : Roland Barthes  à propos du mythe de Jean Racine dans la culture française

Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.