Le Praemium Imperiale est un prix attribué depuis 1989 par la famille impériale du Japon au nom de l'Association japonaise des beaux-arts.

Annette Messager, artiste plasticienne,  le 26 Septembre 2014, à Düsseldorf.
Annette Messager, artiste plasticienne, le 26 Septembre 2014, à Düsseldorf. © Maxppp / Horst Ossinger/dpa

Les noms des cinq lauréats de l’édition 2016 du Praemium Imperiale, (considéré comme équivalent artistique du Prix Nobel) qui honore chaque année des figures majeures du monde artistique, ont été rendus publics, mardi 13 septembre, au Musée des arts asiatiques-Guimet à Paris. Annette Messager, artiste plasticienne française, se voit couronnée dans la catégorie sculpture. La remise officielle des prix, aura lieu le 18 octobre prochain à Tokyo par le prince Hitachi, frère cadet de l'Empereur Akihito.

L'un des vingt-et-un éléments de "Mes transports", une installation d'Annette Messager
L'un des vingt-et-un éléments de "Mes transports", une installation d'Annette Messager © Maxppp / Horst Ossinger/dpa

Depuis les années 70, Annette Messager élabore des installations et des sculptures à partir de matériaux pauvres ou modestes, des rebuts du quotidien, des objets usuels ou des attributs dits féminins (gants de vaisselle, poupées …). Son univers est aussi étrange, burlesque et poétique qu'angoissant et militant.

Avant elle, dans la catégorie "sculpture", les Français (ou Franco-américains) César, Louise Bourgeois, Niki de Saint-Phalle et Christian Boltanski ont reçu cette haute distinction culturelle japonaise, remis par un jury international. Tout comme Pierre Soulages et Martial Raysse, dans la catégorie "peinture", Jean Nouvel et Dominique Perrault pour l'architecture. Depuis sa création, 140 artistes du monde entier ont été primés.

Pastille sonore : Martin Karmitz

Archive Ina du 5 décembre 1979 : Françoise Dolto, « Qu’est-ce qu’une poupée ? »

Archive non datée : Georges Perec lit un extrait de Je me souviens sur une musique de : Ingrid Caven - La la la

Extrait de film : Le Mépris de Jean-Luc Godard

Musique : Louise Bourgeois : « Otte ». Sur une idée de la vidéaste photographe Brigitte Cornand sur une musique de Ramuntcho Matta.

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.