Au cœur de l’actualité, Laure Adler reçoit ce soir, Jean-Pierre Rosenczveig, ancien juge pour enfants, mais toujours engagé pour leur cause, pour son livre “Rendre justice aux enfants - un juge témoigne” aux éditions du Seuil.

Jean-Pierre Rosenczveig
Jean-Pierre Rosenczveig © AFP / Catherine Gugelmann

Ex-président du tribunal pour enfants de Bobigny, à la retraite depuis 2014, Jean-Pierre Rosenczveig reste encore très engagé dans son travail. Il tient un blog sur lequel il démontre qu’il est une figure politique et médiatique de la justice des enfants, et notamment engagé dans la lutte contre la pauvreté

Ce livre Rendre justice aux enfants, un juge témoigne aux éditions du Seuil, propose un certain nombre de réponses à des questions très actuelles sur la violence faites aux enfants et réalisés par des enfants. Alors que le débat fait rage sur le consentement et sur la majorité sexuelle, Jean-Pierre Rosenczveig présente une réflexion sur de nombreuses questions sociétales et juridiques concernant les droits des enfants, en prenant pour base ses 22 ans d’expérience en tant que juge des enfants au tribunal de Bobigny. Il traite ainsi tout autant les enfants victimes de violences qu’auteurs de violences. 

Son livre sorti aux édition Bayard en 2009 Pourquoi je suis devenu juge pour enfants ? évoque les raisons qui l’ont poussé à défendre ses enfants : issu d’un milieu défavorisé, il explique comment il découvre le monde de la magistrature et du droit et son quotidien de magistrat avec les parents, les éducateurs, les enfants… Il commence son travail dans les années 70. Il explique également dans de nombreuses interviews que le fait qu’il ai pu rester 22 ans à son poste, alors que souvent d’autres juges pour enfants restent en poste pendant deux ans, lui a permis de voir l’évolution de la prise en compte des enfants dans la justice : la prise en compte des maltraitances à l’émergence des droits des enfants ancrés dans la loi. 

Son engagement ne se porte pas seulement à son niveau dans la justice, mais se porte également jusqu’au gouvernement. Il fut conseiller en 1981, dans le premier gouvernement socialiste, au cabinet de Georgina Dufoix, secrétaire d’Etat à la famille. Il est maintenant ambassadeur national de la réserve citoyenne de l’Education nationale et également impliqué dans le débat sur le récent article 2 de la future loi concernant les agressions sur mineurs, et la question de savoir si un enfant de moins de 15 ans peut consentir à un rapport sexuel avec une personne majeure.

Pastille sonore : Marie Rose Moro 

Choix musical : "Le gorille" de George  Brassens

Archives : 

  • Archive Ina du 22 septembre 2014 ( au micro de Jean Michel Djian) : Christiane Taubira à propos de la transmission aux enfants
  • Archive Ina du 24 avril 1974 : Philippe Ariès à propos de l’évolution de l’image de l’enfant dans l’Histoire
  • Archive Ina du 5 décembre 1979 : Françoise Dolto, à propos de la découverte de l’enfant de l’adulte  

Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.