Dans “Vivre en temps réel”, le philosophe Frédéric Worms prend la mesure du bouleversement de notre rapport au temps depuis le début de la pandémie. Ce soir dans l’Heure Bleue, il défend l’idée d’une démocratie sanitaire permettant de concilier santé et liberté, et d’aller vers une société plus juste malgré l'urgence.

Le philosophe, professeur à l’ENS et membre du Comité consultatif national d’éthique Frédéric Worms auteur de “Vivre en temps réel” (Bayard), dans  Le grand entretien sur France Inter le 28 août 2020.
Le philosophe, professeur à l’ENS et membre du Comité consultatif national d’éthique Frédéric Worms auteur de “Vivre en temps réel” (Bayard), dans Le grand entretien sur France Inter le 28 août 2020. © Capture d'écran/Dailymotion/France Inter

Avec “Vivre en temps réel” (Bayard), le philosophe, professeur à l’ENS et membre du Comité consultatif national d’éthique Frédéric Worms propose une réflexion sur la pandémie comme expérience temporelle nouvelle, dans laquelle il voit l’occasion de retrouver un rapport heureux au temps. Si elle est une épreuve terrible, la pandémie contient aussi la clé d'une réponse collective, afin d'accorder toutes les dimensions du temps dans un même instant : la réponse à l'urgence, mais aussi la préservation de la vie et des raisons de vivre.

Il échange autour de cette problématique temporelle avec le philosophe Pascal Chabot, dont le dernier livre s’intitule “Avoir le temps” (PUF). Destin, progrès, “hypertemps”, délai… Il développe une réflexion sur les valeurs du temps portées par la civilisation occidentale, qui se liguent contre nous pour nous empêcher de vivre.   

Qui n’a jamais eu le sentiment de manquer cruellement de temps ? 

Cela s’explique par l'incompatibilité de ces différentes conceptions, qu’il faut pourtant concilier. Selon Pascal Chabot, avoir le temps se révèle donc comme le défi humain par excellence. 

Comment concilier la liberté et la santé dans un tel contexte ?

Frédéric Worms préconise l’introduction des principes démocratiques dans le système sanitaire, car la seule façon de supporter la longueur de cette crise historique est de commencer dès maintenant à construire une société plus juste.

Impliquer les patients dans la prise de décision dans les hôpitaux et les citoyens dans les grandes mesures de santé publique, afin que nous redevenions acteurs de notre santé. Il trace dans son dernier livre les contours de cette "démocratie sanitaire". 

Musique : 

  • Léo Ferré, "Avec le temps"
  • Bill Halley and his Comets, "Rock around the clock"
  • Benjamin Biolay,  "Rue Saint-Louis en l’Île"

Archives  : 

  • Archive Ina du 8 octobre 1979 (au micro de Jacques Chancel) : Vladimir Jankélevitch répond à la question "qu’est-ce que le temps ?"
  • Archive du 11 septembre 2001 (France 3 journaliste Stéphanie Perez) : Reportage sur l’attentat World Trade Center à New York
  • Extraits de discours en 2017 : Emmanuel Macron évoque son expression «  en même temps »

Générique : "Veridis Quo" des Daft Punk

Les invités
L'équipe
Contact