La metteuse en scène anglaise Katie Mitchell a ouvert la saison de l'Opéra-Comique avec "Miranda", une adaptation de l'œuvre d'Henry Purcell.

La metteuse en scène anglaise Katie Mitchell au théâtre Schaubuehne à Berlin, en Allemagne, le 27 septembre 2016.
La metteuse en scène anglaise Katie Mitchell au théâtre Schaubuehne à Berlin, en Allemagne, le 27 septembre 2016. © Maxppp / PAUL ZINKEN/EPA/Newscom

Accompagnée à la direction musicale par son complice, Raphaël Pichon. "Miranda" "celle qui doit être admirée", en latin, est une création lyrique inspirée de "The Tempest" de William Shakespeare sur des musiques d’Henry Purcell dont Katie Mitchell actualise l'œuvre, marquée par les questions politiques et économiques actuelles du Royaume-Uni. Pour Katie Michell : "Il y a une mission féministe derrière le projet de Miranda", et elle pense qu'il faut absolument plus de femmes dans le paysage de l’opéra, c'est vrai, lorsque l'on y réfléchit, elle a raison car il n'y en a pas beaucoup. Bien sûr, cette artiste nous racontera la genèse de Miranda mais pas seulement ...

L’intrigue commence aujourd'hui, lors des obsèques d'une certaine Miranda, en une petite ville perdue d'Angleterre, une famille se rassemble. Pour ses enfants et son époux, la trame du temps s’est déchirée, le passé et présent se confondent lorsqu’ils évoquent la femme qu’elle a été.

Interprète : Hélène Joguet-Legent

Choix musical : Louise Bourgeois avec Otte

Archives :

  • Document sonore de la BBC diffusé sur France Culture le 2 janvier 1973 pour la première fois : Virginia Woolf
  • Archive Ina du 28 octobre 1980 : Marguerite Duras dit qu’elle a été absente de sa vie à cause de l’écriture
  • Archive Ina de 1982 (entretien avec Bertrand Poirot-Delpech) : Jean Genet à propos de l’innocence perverse
  • Archive d’un entretien à Stockholm en 2002 : Liv Ullmann à propos de son travail avec Ingmar Bergman avec un extrait du film "Persona" d’Ingmar Bergman

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.