Son credo : une recherche perpétuelle. "L'architecte est comme un Robinson Crusoé, toujours prêt à explorer une île nouvelle".

L'architecte italien Renzo Piano dans son atelier à Paris le 7 mai 2015.
L'architecte italien Renzo Piano dans son atelier à Paris le 7 mai 2015. © AFP / ERIC FEFERBERG

Renzo Piano pense que l’architecture est une manière de raconter des histoires, que l’on ne doit jamais se contenter d’une seule réalisation. Au contraire, on doit sans cesse se renouveler. Il s’attache à toujours parfaitement intégrer ses conceptions à leurs environnements. Il est devenu un grand architecte italien réputé à travers le monde, et un spécialiste des musées, même s'il ne s'explique toujours pas pourquoi il s'est mis à en bâtir autant. Il est entre autres l’auteur avec le britannique Richard Rogers du Centre Pompidou inauguré à Paris en 1977, l'un de ses premiers bâtiments qui l’a fait connaître au monde entier. Son œuvre est vaste et variée, mêlant différents styles et fonctions, la preuve avec le Centre Botín, construit sur le front de mer de Santander, dans les jardins de Pereda au nord de l'Espagne et ouvert depuis juin de cette année.

Pour en parler, malgré son agenda planétaire, il a accepté avec grand plaisir l'invitation de Laure Adler dans l'Heure Bleue ce soir.

Pastille sonore : Francis Rambert

Choix musical : Keith Jarrett Koln en concert - 1975 Part 1

Extrait de films : "Délits flagrants" de Raymond Depardon

Archive Ina du 4 mars 1982 : Italo Calvino à propos de son livre "Les villes invisibles"

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.