C’était un temps, celui des années 1950 et 1960 où tout paraissait plus clair. Les fachos et les cocos. Les filles et les garçons. L'école et les vacances. De Gaulle et la jeunesse. Avec les "événements" d’Algérie dans une existence qui en était trop privé.

Jean-Pierre Le Dantec, ingénieur, architecte, historien et écrivain , le 26 Mai 2002, à Nantes
Jean-Pierre Le Dantec, ingénieur, architecte, historien et écrivain , le 26 Mai 2002, à Nantes © AFP / FRANK PERRY

Après avoir écrit "Un héros. Vie et mort de Georges Guingouin" une biographie romancée consacrée à une figure de la Résistance, Jean-Pierre Le Dantec réfléchissait aux traumatismes coloniaux, en quoi ils participent de notre époque, en quoi ils informent celle-ci. 

Après avoir pensé écrire sur la guerre d'Indochine, avec des personnages d'anciens résistants devenus officiers, il s'est dirigé vers la guerre d'Algérie. Il avait compris que c'est là qu'il pouvait puiser, dans une réserve de questions importantes sur notre monde, des questions qui accablent notre histoire et notre conscience. Dans _"Le disparu"_aux Editions Gallimard, l’écrivain a voulu faire parler, mettre en situation deux jeunes gens que tout oppose mais dont l'amitié très forte a fait qu'ils se pardonnent, même s'il y a pu avoir des périodes de violence entre eux, du côté des émois amoureux, mais aussi du côté des choix éthiques et politiques que chacun a fait pour son existence. Le livre ne raconte pas seulement une initiation la politique et la dureté du monde, mais aussi l'éveil des passions tous égards. 

Pastille sonore : Antoine Grumbach 

Choix musical :"Django" par le Modern Jazz Quartet dans le disque "Pyramid" 

Musique : Antoine avec "Les élucubrations" 

Archives :

  • Archive Ina du 1er février 2011 :  Robert Linhart  à propos du mouvement U.E.C en 1967 
  • Archive Ina du 26 juin 1970 : Jean Paul Sartre est interviewé à propos de sa distribution de "La cause du peuple", de son arrestation avec Simone de Beauvoir  et de la libération des étudiants qui l'accompagnaient.
  • Archive INA du 7 décembre 1966 : Michel Foucault  à propos des lieux d’utopies comme le jardin ou encore le théâtre. 

Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.