Ce soir, rencontre avec Catherine Millot, écrivaine et psychanalyste qui a fait ses armes auprès de Jacques Lacan. Rescapée de la covid-19, elle raconte dans “Un peu profond ruisseau…” l’influence de ce moment sur sa propre conception de la mort.

Illustration du livre de l’écrivaine et psychanalyste Catherine Millot "Un peu profond ruisseau... " (Gallimard).
Illustration du livre de l’écrivaine et psychanalyste Catherine Millot "Un peu profond ruisseau... " (Gallimard). © Getty / ALBERT LOASO

Depuis toujours, Catherine Millot s’intéresse aux philosophes antiques qui tiennent la mort pour un simple dernier souffle qu’il n’y aurait ni à anticiper, ni à redouter. Le titre de son dernier ouvrage “Un peu profond ruisseau…” (Gallimard) fait écho à un vers de Mallarmé : "Un peu profond ruisseau calomnié la mort.”

Dans cet ouvrage tant autobiographique que philosophique, elle raconte que la peur de la mort n’a jamais tenu une grande place dans sa vie consciente, ni dans l’enfance, ni dans sa double-trajectoire de psychanalyste et écrivaine. 

L’année dernière, sa conception de la mort est bouleversée lorsque, atteinte de la covid-19, elle se retrouve en réanimation à Cochin. La première nuit, elle ne redoute pas la mort : elle connaît au contraire une paisible exaltation.... C’est pourtant le début d’une longue réflexion qu’elle continuera une fois sortie d’affaire, et dont ce livre est le fruit. 

Son témoignage est l’occasion d’un saut dans le passé, sur ses traces qui se mêlent à celles de Lacan, et d’un questionnement plus que jamais nécessaire sur la vie et sur l’accueil que chacun réserve à la mort. 

Musiques : 

  • Barbagallo, "Regarde"
  • Clou, "Rouge"
  • Gaël Faye, "Respire"

Archives : 

  • Archive Ina du 06 juin 1948 : André Gide lit son journal de 1923, extrait sur l'existence
  • Archive Ina du 19 mai 1976 : Jacques Lacan à propos de l'inconscient et du langage
  • Extrait de l'Heure Bleue du 28 septembre 2020 : Pascal Quignard à propos de son approche de la mort et de comment il l'écrit 

Générique Veridis Quo des Daft  

L'équipe
Contact