L'heure des rêveurs

les beaux corps
les beaux corps © Radio France

Ce soir, amis rêveurs, encore des beaux garçons, encore Platon, on persévère, avec une autre lecture du Banquet que celle de la semaine dernière. Ce soir c’est avec Barbara Cassin que l’on va parler d’amour. Barbara Cassin est philosophe, helléniste, elle s’est replongée dans Le Banquet de Platon spécialement pour nous. Et en l’écoutant vous risquez de comprendre des choses sur vous. Parce que ce texte nous parle et parle de nous. Le Banquet c’est le récit d’un lendemain de soirée très arrosée, où des hommes allongés deux par deux, un jeune un vieux, décident de passer leur soirée à faire chacun leur tour l’éloge de l’amour. C’est les discours des uns et des autres que l’on va entendre. Socrate, bien-sûr, est présent, même s’il est arrivé en retard, il écoute attentivement ce qui se dit, mais ce sera lui, bien-sûr, qui aura le dernier mot. Le Banquet de Platon c’est un texte sur la baise et la pensée, c’est en tout cas comme ça que Barbara Cassin l’entend. C’est un texte drôle. Ce soir, c’est une émission à écouter comme on épluche un oignon, c’est-à-dire couche par couche, peau après peau, jusqu’à 21h une heure de sexe et de philosophie.

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.