►►► ALLER PLUS LOIN | Le Salon du livre de Montreuil 2015 met Alice à l'honneur

►►► ALLER PLUS LOIN | Benjamin Lacombe : "J'ai été happé par Alice"

Surprise ! Si vous êtes surpris, sachez que moi aussi, vous ne vous y attendiez pas, moi non plus, mais bon me revoilà avec toute la fine équipe, Michelle, Audrey, Martine, nous revoilà le vendredi à 20h, et c’est plutôt bien, l’heure des rêveurs c’est pour la nuit, pas pour le milieu d’après - midi. De la littérature pour peupler vos songes, l’heure des rêveurs c’est ça, des textes que l’on aime, des voix que l’on entend peu pour en parler, des regards croisés, beaucoup de curiosité, beaucoup de plaisir aussi, du gai savoir comme dirait l’autre. Une heure pour prendre le temps, une heure entre la poésie et le savoir, c’est comme ça que Gaston Bachelard définissait la rêverie. Bienvenue dans l’heure des rêveurs le vendredi à 20h à partir d’aujourd’hui. Et pour commencer cette nouvelle année, une série de trois émissions autour de Lewis Carroll et d’Alice au pays des merveilles. Alice est un mythe littéraire. Pour la première fois, une enfant, une véritable petite fille avec ses qualités et ses défauts, devenait l’héroïne d’une histoire. C’était une révolution pour l’époque, jusque là, la littérature pour enfant, était mièvre ou moraliste. Au pays des merveilles, pas d’enfant à corriger, pas de moralisme, Alice ignore les interdits et fait ce qu’aucune petite fille ne ferait. Elle suit son désir et se précipite dans des aventures sans queue ni tête, un monde sens dessus dessous. André breton disait de Lewis Carroll qu’il était maître d’école buissonnière. Ce soir ce sera donc une heure buissonnière, et pour vous remettre dans le bain, j’ai demandé à Susie Morgenstern, écrivain jeunesse que j’aime, elle n’aime pas qu’on dise auteur, elle trouve qu’il y a trop de H dans hauteur, je lui ai demandé de relire Alice pour nous, au début ma proposition ne l’a pas enchantée du tout, « si tu comptes sur moi pour dire du bien d’Alice tu te trompes », ça c’est la première réponse que j’ai reçue de Susie, et puis pendant deux semaines elle n’a lu que ça, et à la fin … trois petits points, je ne vous en dis pas plus, vous le saurez dans une heure.

Alice
Alice © Radio France / John Tenniel
Alice
Alice © Radio France / John Tenniel
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.