Les années
Les années © Radio France

Ce soir, amis rêveurs, c’est la cerise sur le gâteau. La comédienne Dominique Blanc lit pour nous un de ses livres préférés, Les années d’Annie Ernaux. Elle en a déjà fait une lecture publique au Théâtre de l’Atelier, qu’elle va d’ailleurs reprendre dans les jours qui viennent. Mais ce soir, c’est juste pour nous, rien que pour nous. Et je suis sûre que vous allez vous y retrouver, parce que c’est un livre qui parle de nous, de vous. Les années d’Annie Ernaux c’est une autobiographie collective. Pas de « je » donc mais un « elle » qui court tout le long du roman. Un « elle » fait de toutes les femmes, de tous les hommes, de nous tous. Et au travers de ce « elle » c’est une sociologie de l’époque qu'on lit. Destin individuel, destin collectif. Récit familial, récit social. Les années d’Annie Ernaux c’est le reflet du monde des années 40 aux années 2000, 55 ans d’Histoire, d’événements petits et grands, c’est ce que nous avons traversé ensemble, c’est notre mémoire, c’est la trajectoire d’une femme. Les années c’est aussi un livre politique. Annie Ernaux a voulu écrire un livre de lutte et tenter de sauver ce que nous avons été avant que tout ne disparaisse. « Sauver quelque chose du temps où l’on ne sera plus jamais ».

Un avant-goût de l'émission

Les liens

Théâtre de l'Atelier

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.