Le tout va bien
Le tout va bien © Radio France

Tout va bien. Après tout ce sont des choses qui arrivent. De toute façon la vie est absurde. Alors tant que ça ne tombe pas sur nous, tout va bien. Il simule la mort pour échapper à son mariage, si, si, c’est écrit, c’est même un titre de journal, ça ne s’invente pas des choses comme ça. Il empaille son chat et le transforme en hélicoptère télécommandé, si, si, vous avez bien entendu, c’est vrai, c’est fou mais c’est vrai.

Amis rêveurs cette émission vous l’avez compris n’est pas du tout propice aux rêves mais à la franche rigolade. Une fois n’est pas coutume, ce soir, l’air de rien, on parle de l’actualité, avec « le tout va bien » un livre jaune et noir, une anthologie des titres de presse de l’année passée. Et ça fait une émission de radio déjantée, ça fait aussi une drôle de photo de l’année. Drôle, poétique, féroce, ce soir, on se brosse le portrait à coup de fait divers. Avec Adrien Gingold qui a concocté ce livre, son éditeur, Frédéric Martin, qui a eu le nez creux, Martine Abat avec qui je travaille depuis plusieurs années et que j’ai vu disparaitre sous la table de montage quand elle feuilletait ce livre. Et franchement ça faisait longtemps que je n’avais pas autant ri moi aussi .

Amis rêveurs, ce soir, préparez vos mouchoirs.

►►► En bonus, un extrait de l'émission :

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.