Philosophie et Gauloiserie, voilà, amis rêveurs, ce qui vous attend ce soir. Préparez-vous à la bascule, de la tête au cul, du cul à la tête, ça demande une certaine agilité, beaucoup de liberté, mais d’ici 21h, vous devriez être de véritables acrobates de l’esprit. Torche cul, souffle à cul, doigt dans le cul, rien ne vous sera épargné et pourtant, je vous conseille de bien tendre l’oreille, parce que derrière toutes ces histoires paillardes, un peu grasses, Rabelais dit autre chose. Et de très belles choses. Sur nous, les Hommes, et sur ce que c’est qu’être un Homme. C’est Jean-Yves Pouilloux, bon buveur, membre de la confrérie des joyeux entonneurs rabelaisiens, lecteur amoureux de la littérature du 16ème siècle qui m’a donné à comprendre la philosophie de Rabelais derrière la truculence des mots. Jean-Yves Pouilloux c’est le genre d’homme qui vous rend plus intelligent rien qu’en l’écoutant.

Jusqu’à 21H de la pensée en mouvement. Parce que Rabelais c’est ça, de la pensée en mouvement.

François Rabelais
François Rabelais © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.