Illustration d'Albert Fourié - Madame Bovary
Illustration d'Albert Fourié - Madame Bovary ©
Amis rêveurs, ce soir, on s'attaque à un monstre littéraire: Gustave Flaubert. Et pour entamer notre plongée, j'ai choisi de commencer par Mme Bovary, parce que ce livre a été une révolution dans l'histoire du roman. Au départ Flaubert voulait faire un livre sur rien, il a délibérément choisi un sujet plat, l'adultère et il a fait le pari de transformer "ce rien" en chef d'oeuvre. 56 mois de travail acharné, 5000 pages de brouillon et de manuscrits. Avec Mme Bovary, Flaubert invente un système d'écriture. Il veut que le style soit à lui seul, une manière de voir les choses. Un style dit il, qui serait rythmé comme les vers, précis comme les sciences, avec des ondulations et des ronflements de violoncelle. Voilà en quelques mots pourquoi j'ai choisi de commencer cette série d'émissions par Mme Bovary, mais si j'ai fait ce choix c'est aussi parce que j'ai rencontré Maelle Chirez, une jeune femme, amoureuse de la littérature, elle a lu et relu Mme Bovary au risque de s'y perdre. Pourquoi Maelle, parce qu'elle rit, parce qu'elle pleure devant son livre, parce qu'elle m'a même oubliée pendant l'interview. Je l'ai vu disparaitre dans une page. Et enfin Mme Bovary, parce que c'est peut être un peu vous aussi.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.