Et bien moi aussi je suis allée pour faire cette émission chez un beau garçon. Un beau garçon, brillant, cultivé, mais plus tout à fait jeune, il a une bonne quarantaine et ça vraiment il ne s’en remet pas. Je suis allée voir Joann Sfar, inutile de le présenter, parce qu’il a commis il y a une dizaine d’années, (quand il était encore jeune et beau), un livre où il commentait par des dessins intelligents et irrévérencieux Le Banquet de Platon. Alors je me suis dit qu’avec lui, on dédramatiserait la lecture de ce grand texte et que cette heure, amis rêveurs, serait une introduction jubilatoire à la philosophie. Parce qu’on le sait moins , mais Joann Sfar a étudié la philosophie pour faire plaisir à son papa, en vérité il a beaucoup dessiné pendant les cours, beaucoup rêvé et un peu écouté. Joann Sfar c’est un malin, quand on l’interroge il dit qu’il ne sait rien, il fait son Socrate, et si on n’a effectivement pas beaucoup parlé du Banquet , on a parlé de l’amour, des beaux corps, de la vérité, de la vie, des années qui passent etc…etc… Et je n’ai pas vu le temps passer..

Un avant gout de l'émission

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.