Des mots et une goutte d’eau.

Aujourd’hui pas de grand texte universel, j’ai besoin d’un peu de temps avant la prochaine série d’émissions qui portera sur une très grande oeuvre, mais comme je me soucie de vous, et que ce début d’automne, a l’air de nous laisser un peu de répit, j’ai pensé que pour vous préparer au ciel gris et à la pluie, il fallait que je vous donne les moyens de porter un autre regard sur ces milliers de gouttes d’eau qui ne manqueront pas de nous tomber sur la tête dans les mois à venir. Et pour bien faire, j’ai choisi un des meilleurs, David Quéré, c’est un fou de la goutte d’eau, fou mais tout ce qu’il y a de plus sérieux, comme les fous peuvent l’être quand ils sont de grands esprits et de grands scientifiques. Depuis des années David Quéré étudie la goutte d’eau sous toutes ses facettes, il est directeur de recherche au CNRS, il travaille aussi au laboratoire de la matière condensée au Collège de France. Une vie à la recherche de la goutte d’eau parfaite. Je vous l’assure, quand vous aurez écouté cette émission vous ne regarderez plus jamais un goutte d’eau comme avant. Parce ce qu’il faut considérer ces petits objets familiers et mous avec beaucoup plus d’attention que nous le faisons, parce qu’ils ont souvent quelque chose à nous apprendre.

La parole est une goutte d’eau. Le poème est une goutte d’eau.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.