Ruines du temple d'Inanna par Carmen Asensio
Ruines du temple d'Inanna par Carmen Asensio ©

Ce soir, amis rêveurs, on continue notre plongée dans la nuit des temps avec Gilgamesh, le grand homme qui ne voulait pas mourir. L’épopée de Gilgamesh est la plus vieille épopée de l’humanité, elle a été écrite en Mésopotamie il y a plus de 35 siècles. C’est l’histoire d’un roi, Gilgamesh, qui à la mort de son ami, face à la douleur de sa perte, décide de parcourir le monde à la recherche de l’éternité.

Jacques Cassabois ne connaissait rien à la Mésopotamie quand il a lu l’épopée pour la première fois, mais il est devenu fou de Gilgamesh, et depuis 20 ans maintenant le grand roi Gilgamesh l’accompagne, Jacques Cassabois n’a jamais pu se défaire de lui, tant et si bien, qu’il a décidé de réécrire l’épopée. Alors il s’est plongé dans l’histoire de la Mésopotamie, il a pioché, il a lu, beaucoup lu, il s’est perdu devant l’ampleur de cette civilisation grandiose qui a rayonné pendant 3000 ans, il a failli renoncer, et puis un jour il a trouvé le ton, il a écrit le roman de Gilgamesh et une version plus courte pour les enfants.

Aujourd’hui encore quand Jacques Cassabois parle de Gilgamesh, il se fait prendre, il tremble, il s’emporte, c’est sa lecture que je vous propose d’entendre ce soir, une lecture fougueuse et amoureuse.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.