__

Nouvelle émission. Nouvel horaire.

A partir d'aujourd'hui, tous les vendredi de 15h à 16h ce sera l'heure des rêveurs. Une heure pour comprendre et entendre les grands textes de la littérature, textes universels, chefs d'oeuvre que l'on connait souvent sans les avoir lus.

L'heure des rêveurs , je la voudrais exigeante et accessible. Une heure pour tous. Une heure de plaisir, qui donnerait le goût des mots. Une autre façon de dire et de penser le monde. Une heure entre la poésie et le savoir c'est d'ailleurs comme cela que Gaston Bachelard définissait l'état de la rêverie, un état d'âme naissante entre poésie et savoir.

Voilà l'heure des rêveurs ce n’est pas moins que ça et maintenant que c'est dit, il ne reste plus qu'à le faire. C'est parti!

La littérature c'est la vie. Les 1001 nuits c'est toutes les littératures possibles. Tous les genres, tous les registres. Dans les 1001 nuits, il y a des romans d'amour, des romans épistolaires, des épopées, des récits d'humour et de ruse, des fables animalières, des histoires merveilleuses, des brèves de comptoir. Les 1001 nuits c'est de la prose et de la poésie. C'est une gigantesque anthologie, une compilation, une construction anonyme, travaillée pendant des siècles, sans auteur, sans référence.

Les Milles et une nuits déjouent l'histoire.

Le premier manuscrit écrit date de la deuxième moitié du 9 eme siècle, c'est un fragment de texte traduit du persan en arabe, il faudra attendre 9 siècles pour que les 1001 nuits soient traduites pour la première fois en français par Antoine Galland. A partir de là, les contes des 1001 nuits envahissent le monde. Les traductions se succèdent les unes aux autres. Plus au moins fidèles, toujours entre création et traduction.

Les 1001 nuits ont fécondé l'imaginaire de l'humanité.

Pourquoi cette oeuvre a résisté aux siècles? Qu'est ce qui fait que ce texte perdure?

Aboubakr Chraibi est professeur d'arabe à l’INALCO, l'Institut national des langues et des civilisations orientales, passionné des 1001 nuits, de leur histoire, des manuscrits, Aboubakr Chraibi dirige une équipe de recherche sur les sources des contes des 1001 nuits.

Photo homepage : Illustration des Mille et Une Nuits effectuées par le peintre persan Sani ol-Molk (1849-1856) ® Domaine public - Wikimedia

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.