Je dis halte ! Halte aux voleurs, aux malhônnetes, aux spéculateurs, halte à ces traîtres profiteurs des avantages de notre beau pays sans en subir les inconvénients. Halte aux exilés fiscaux ! Alors que les français se décourageaient de voir un tas de salauds partir vivre à l'étranger pour garder tout leur sale fric, notre Président a réconforté tout le monde en déclarant vouloir taxer ces exilés fiscaux et leur faire payer la différence d'imposition. Voilà une solution au problème de la dette, ça c'est la France forte que j'aime !

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.