photo_reportage
photo_reportage © Radio France

pour sa Mise en scène de « Suréna » et « Nicomède » de Corneille Théâtre des Abbesses jusqu’au 12 février.

Le jeune prince Attale est le second fils de Prusias, roi de Bithynie, soumis à la tutelle de Rome. Alors que Nicomède, son fils aîné, chef de ses armées, le pousse à résister aux diktats du Sénat, Attale, qui a été éduqué par les romains, en a les faveurs pour succéder à son père. Tous deux prétendent à la main de Laodice, reine d’Arménie, retenue captive à la cour de Prusias. « Nicomède » a été écrite par Corneille en 1650, alors que la Fronde dirigée par le Prince de Condé visait à abattre Mazarin. Le public de l’époque y a vu plus qu’une coïncidence. Celui de 2011 songera sans doute aux puissances coloniales d’hier et d’aujourd’hui. Nicomède, pièce peu jouée et ignorée des programmes scolaires, est mise en scène par Brigitte Jaques-Wajeman en même temps que Suréna, la dernière écrite par Corneille en 1674, qui reprend ce même thème de la tyrannie politique sur un mode crépusculaire. Passionnantes et surprenantes, ces deux oeuvres sont magnifiquement servies par huit acteurs formidables. Brigitte Jaques-Wajeman poursuit ainsi son long compagnonnage avec Corneille, entamée en 1983 avec Jacqueline Lichtenstein, professeur de philosophie à la Sorbonne et François Regnault, philosophe et psychanalyste avec qui elle a fondé la compagnie Pandora en 1976.

reportage

Aurélie Charon : Le metteur en scène Arthur Nauzyciel est parti à Reykjavik. Le Théâtre National d'Islande lui a proposé une création. Marie Darrieussecq a écrit pour l'occasion sa première pièce :"Le Musée de la mer". C'est une pièce d'anticipation... devenue plus actuelle que prévu avec la crise qui a traversé l'Islande au moment des répétitions. "Le Musée de la mer" est au T2G Théâtre de Gennevilliers du 3 au 8 février.

Les liens

T2G Théâtre de Gennevilliers

Le théâtre des Abbesses/Théâtre de la Ville

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.