pour son coffret 6 CD Notes du traducteur vol. 2 - Claude Debussy - France Musique / Harmonia Mundi

Philippe Cassard
Philippe Cassard © Radio France

En 1976, Vladimir Jankélévitch publiait son troisième livre consacré à Debussy, Le Mystère de l’Instant , après celui de 1949, déjà sur le thème du mystère, et un autre, paru en 1968, sur la vie et la mort dans l’œuvre de celui qui fut l’un de ses compositeurs préférés.

Le mystère, l’immobilité, le lointain, mais aussi la sensualité et la suggestion, le tout dans une liberté harmonique et structurelle qui dérouta en son temps.

C’était celui du symbolisme en poésie, avec Verlaine et Mallarmé, que Debussy fut le premier à mettre en musique.

C’était aussi le temps des peintres impressionnistes qu’il fréquenta dans le salon de son ami Henri Lerolle, beau-frère de Chausson.

Claude Debussy, surnommé Claude de France, tant il représente la perfection de la mélodie française de la fin du XIXe, est-il un musicien difficile d’accès, froid, cérébral, comme on l’entend encore parfois ?

Pour ne plus jamais répéter ce genre d’ânerie, il suffit de se procurer, pour commencer, l’intégrale de son œuvre pour piano que Philippe Cassard a déjà gravé chez Decca, y compris celle pour deux pianos enregistrée avec François Chaplin, et un CD de Mélodies avec Natalie Dessay.

On y entend toute la chatoyance de ces compositions qui enveloppent, emportent le cœur et l’esprit, font rêver et se lever des images d’une poésie voilée.

Philippe Cassard a deux grands amours, on le sait : Schubert et Debussy. Et il les partage avec générosité et talent. Ses auditeurs sur France Musique , où il a tenu pendant dix ans ses célèbresNotes du Traducteur, en savent quelque chose.

Dorénavant c’est avecPortraits de famille qu’on le retrouve depuis septembre dernier, le samedi à 9h.

Mais, pour les nostalgiques de ce gai-savoir qui nous a tous rendus un peu plus savants, il a sorti en mars dernier le volume 2 de sesNotes consacré cette fois àDebussy , après le Schubert paru en 2011.

Pas moins de 6CD reprenant des extraits de dix émissions publiques réalisées entre 2011 et 2015.

Un coffret France Musique distribué par Harmonia Mundi. Avant une série de concerts qui débute en juin

Philippe Cassard s’est arrêté, ce soir, dans l’Humeur Vagabonde.

Philippe Cassard en concert

- Lundi 13 juin

Genève, Bâtiment des Forces Motrices

Récital avec Nathalie Dessay et le danseur Hervé Moreau

au profit de la Fondation "Crescendo con la Musica"

- Mardi 14 juin

Biot (Alpes Maritimes)

avec David Grimal, violon et Anne Gastinel, violoncelle

Schubert : les deux Trios

- 24 juin - 28 juin

Collioure (Pyrénées Orientales)

récital

Schumann, Schubert

et jury au Concours Alain Marinaro

- Dimanche 3 juillet

Londres, Wigmore Hall

récital piano à 4 mains

avec Cédric Pescia

- Samedi 16 juillet

Festival Musique dans les Vignes

Château Caze, Villaudric (Haute-Garonne)

récital piano à 4 mains

avec Cédric Pescia

- Mercredi 20 juillet

Festival de Radio-France Montpellier

avec l'Orchestre de Chambre de Paris

dir : Douglas Boyd

Mendelssohn : Concerto en sol mineur

Mendelssohn : Lieder avec Natalie Dessay

- Jeudi 21 juillet

Festival de Radio France Montpellier

Avec Marc Bouchkov, violon

et Christian-Pierre La Marca, violoncelle

Ries, Mendelssohn, Gade

- Vendredi 22 juillet

Cathédrale d'Elne (Pyrénées Orientales)

Récital Mendelssohn, Schumann

- Dimanche 24 juillet

Festival de Noyers-sur-Serein (Yonne)

Récital Schubert Mendelssohn

- 25-26 juillet

Festival de l'Abbaye de Fontdouce (Charente Maritime)

Conseilleur au programme "classique"

Lukas Geniusas/Quatuor Hermès et Philippe Cassard (le 25)

Ensemble Energeia / Cyprien Katsaris (le 26)

- Mercredi 27 juillet

Festival de Guidel (Morbihan)

avec David Grimal, violon, et Anne Gastinel, violoncelle

Schubert : les deux Trios

- Vendredi 29 juillet

Festival de Guil-Durance (Hautes-Alpes)

Récital Schubert

- 1er août - 6 août

Académie Tibor Varga, Sion, Suisse

masterclasses et concerts

Le reportage de Vinciane Laumonier

La maison natale de Claude Debussy à Saint Germain en Laye.

Il faut, pour y accéder, se rendre dans le centre historique, pénétrer dans une cour intérieure, puis monter un bel escalier en bois.

Au premier étage, le musée est tout petit, seulement deux pièces, mais il est comme un cocon feutré où l’on découvre des photos de famille, des tableaux et sculptures des amis de Debussy, son costume de chef d’orchestre et des objets qui l’ont entouré et inspiré …

Visite avec Agnès Virol, responsable de la maison musée

La maison natale de Claude Debussy est ouverte du mardi au samedi de 14h00 à 18h, l’entrée est gratuite. Un auditorium propose toute l’année une jolie programmation musicale sur place.

Les archives de l'INA et extraits sonores

Vladimir Jankélévitch évoque Debussy

Archive INA Magazine de l’édition musicaleFrance Culture 14.04.1976

Jean-Yves Tadié, la violence chez Debussy

Archive INA L ’humeur Vagabonde 1er janvier 2009

Magaloff Nikita

Archive INA les grands entretiens France Musique 10.08.1993

Programmation musicale extraite du coffret Debussy

- CD1 : Children's corner -The Snow is dancing

- CD2 : Clair de Lune / Pièces de jeunesse - Valse romantique

- CD3 :Estampes - Jardins sous la pluie

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.