pour l'expositionParis 1900-la ville spectacle au Petit Palais, Musée des Beaux Arts de la Ville de Paris, jusqu'au 17 août

Christophe Leribault-expo au Petit Palais
Christophe Leribault-expo au Petit Palais © Petit Palais-Toulouse Lautrec

Maurice Chevalier, Cléo de Mérode, Emmanuel Berl, un chanteur et acteur à succès, une demi-mondaine, un intellectuel juif, écrivain et futur inspirateur des discours de Pétain, tous trois se souvenant avec la même ferveur de la fameuse « douceur de vivre » de cette Belle Epoque, d’autant plus mythique qu’elle finira noyée dans les flots de sang de la première guerre mondiale.

Paris en 1900, c’est évidemment l’exposition universelle, événement mondial qui illustre l’avancée formidable des techniques, des sciences, des découvertes, le bouillonnement des arts, l’entente universelle, l’enrichissement soudain possible pour la classe moyenne, l’éducation pour tous, l’envolée de la presse, les conquêtes coloniales, l’affermissement de la démocratie.

En France, jamais l’horizon n’a paru plus dégagé, jamais les promesses d’un avenir meilleur pour les générations futures n’ont été plus tangibles. Un optimisme et une joie de vivre qui dureront quatorze ans.

Pour l’exposition universelle d’innombrables constructions s’élèvent alors entre les Champs Elysées et le dôme des Invalides, la Concorde et la Tour Eiffel.

Trottoir roulant, cafés et restaurants éphémères, pavillons célébrant la fée électricité, les industries lourdes, les merveilles coloniales, sans oublier l’inauguration du métropolitain, Paris est alors, vraiment, la capitale du monde. Deux constructions monumentales sont, elles, destinées à durer : le Petit et le Grand Palais, qui se font face au débouché du pont Alexandre III.

La première est, depuis, devenue le musée des Beaux Arts de la Ville de Paris et, aujourd’hui, y est organisée une très belle et passionnante exposition sur ce Paris 1900 dont l’inventivité et la gaité, parfois un peu vulgaire, nous sont, en ce moment, particulièrement revigorants.

Des dessins, des toiles, des sculptures, des affiches, des meubles, des bijoux, des robes, des manuscrits, des photographies, des céramiques, des objets de décoration, certains sublimement beaux, d’autres carrément kitch, nous replongent dans l’ambiance de ce début de siècle dont la suite déçut tellement les belles espérances.

Christophe Leribault, directeur du Petit Palais, et commissaire de l’exposition Paris 1900 est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde .

Le catalogueParis 1900 - La ville spectacle est édité par Paris Musées

Christophe Leribault - catalogue expo 1900
Christophe Leribault - catalogue expo 1900 © Paris Musées

Programmation autour de l'exposition "Paris 1900, la Ville spectacle"

Retrouvez, pour prolonger l'expérience de votre visite, une série de projections de films, de conférences, de concerts et d'évènements exceptionnels.Consulter la programmation complète ici.

COMMISSARIATChristophe Leribault , directeur du Petit PalaisGaëlle Rio , conservateur au Petit PalaisAlexandra Bosc , conservateur au Palais GallieraDominique Lobstein , historien d’Art

Le reportage de Elsa Daynac

Une promenade en 1900 en compagnie d’une femme, au sujet des femmes. Gaëlle Rio , Co-commissaire de l’exposition, et Conservateur au Petit Palais, nous entraine dans les allées du musée pour nous faire une visite, féminine...Nous nous arrêtons devant elle, puis elle, puis elle...Qu’elle s’appelle Sarah Bernhardt, Cléo de Mérode, ou Yvette Guilbert. A noter: www.petitpalais.paris.frLe 17 juin, à l’Auditorium du Petit Palais, Gaëlle Rio organise une rencontre autour de La femme et l’Art en 1900

Evénement(s) lié(s)

Paris 1900

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.