Pour "Les Fausses Confidences" de Marivaux au Théâtre de la Commune d'Aubervilliers jusqu'au 2 avril 2010. Avec Pierre Arditi, Anouk Grinberg, Isabelle Sadoyan, Marie Vialle ... On lui donnerait le Bon Dieu sans confession à ce brave Dubois, homme de confiance, justement, de la gentille et un peu niaise Araminte. Cette riche veuve qui, ayant passé sans doute les 35 ans, n’a plus qu’une poignée de secondes pour vivre un dernier amour. Avec un comte, pour finir en beauté comme le lui recommande vivement sa teigne de mère. Ou avec un jeune et charmant intendant, pauvre comme job, mais fou d’amour pour elle… En 1737, année où Marivaux écrit «les Fausses Confidences», c’est évidemment l’aristocrate qui devrait l’emporter. Mais heureusement que le très futé et peu scrupuleux Dubois a pris en affection cet empoté de Dorante. Ou comment l’esprit malin vient en aide aux amoureux… Jusqu’au 2 avril, au théâtre de la Commune d’Aubervilliers, Didier Bezace se fait plaisir et nous enchante avec ces « Fausses Confidences » très joliment mises en scène et jouées par des acteurs aériens. Pierre Arditi joue un Dubois ironique, Anouk Grinberg une Araminte à la fragilité de cristal, Marie Vialle une Marton adorablement charmeuse, Isabelle Sadoyan, une délicieusement odieuse Madame Argante. En ces temps où le parler vulgaire est en vogue à la cour, comme cela fait du bien d’entendre le subtil français de Marivaux ! Didier Bezace, par ailleurs directeur de La Commune tout juste reconduit pour trois années supplémentaires, est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde.

Aurélie Charon : Rencontre avec Pierre Arditi, qui interprète le valet Dubois, et Isabelle Sadoyan, la mère Argante. Rencontre avec Cécile Kretschmar qui a créé perruques et maquillage pour le spectacle.

programmation musicale

Emily Loizeau

Pays sauvage ### Vivaldi - dirigé par Andrea Marcon

Concerto en mi mineur (pour violon) ### liens

Le Théâtre de la Commune

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.