Tous les anciens combattants, les va-t-en guerre républicains et les red neck du Midwest pour qui il était une sorte d’incarnation parfaite du diable, ignoraient que Jimi Hendrix coupable d’avoir joué de façon pornographique le Star Spangled Banner à Woodsock, avait appartenu à la prestigieuse 101è division aéroportée entre 1961 et 1964 et qu’il avait toujours été fier d’avoir, disait-il « servi sous la bannière étoilée ». Sacré meilleur guitariste de tous les temps, il répondait ainsi aux questions de l’animateur du célèbre Nick Cavett Show sur ABC quelques jours après la clôture du festival de Woodstock. Modeste, timide, solitaire, il semble savoir qu’en dehors de sa musique, il n’y a rien pour lui en ce monde.

Hymne
Hymne © Radio France

Jimi Hendrix n’aura pas fêté ses 27 ans, comme il l’avait pressenti, mort à Londres en septembre 1970 d’une overdose. Quatre années de succès en avait fait une star, son interprétation de l’hymne américain en clôture de Woodstock en a fait un mythe pour les générations à venir. C’était au matin du 18 août 1969, et ceux qui ont vu cela ne s’en sont pas remis. Lydie Salvayre était étudiante, elle n’a pas oublié le choc, la révolte, la beauté, la douleur et la joie. C’est aujourd’hui seulement qu’elle a mis des mots sur ses sensations. Le livre s’appelle « Hymne », long cri d’amour pour celui qui a incarné sa jeunesse survoltée. Il vient de paraître aux éditions du Seuil, et Lydie Salvayre est, ce soir, l’invitée de l’Humeur Vagabonde.

Reportage Julien Cernobori :

La musique est un cri qui vient de l’intérieur. Dans son livre, Lydie Salvayre compare l’hymne joué par Jimi Hendrix le 18 août 1969 à Woodstock à un cri. Au fil des pages, elle pousse à son tour un cri qui nous interroge sur notre engagement et notre résignation. Julien Cernobori a rencontré des gens au hasard, des adolescents et des plus vieux, pour parler des cris qu’ils ont poussés et de ceux qu’ils poussent encore…

Hendrix
Hendrix © Radio France / Julien Cernobori

Programmation musicale

- Jimi Hendrix, Star Spangler Banner (1969)- Jimi Hendrix, Hey Joe- Jimi Hendrix, Bold as love-Jimi Hendrix, Machine Gun

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.