Après "L’Histoire de l’Amour" en 2006, et "La Grande Maison" en 2011, Nicole Krauss signe un récit où l’humour et le fantastique rendent supportable le chagrin de vivre, et où passe l’émouvant fantôme de Kafka en jardinier du désert. Un livre que Philip Roth avait qualifié "d'éblouissant".

Nicole Krauss
Nicole Krauss © AFP / Carl Court

Synopsis de "Forêt Obscure"

Une écrivaine américaine nommée Nicole se morfond au Hilton de Tel-Aviv. Elle a laissé à New York ses deux enfants et un mari dont elle s’apprête à divorcer. Tout ce qui avait constitué jusque-là sa vie et ses certitudes lui paraît s’effriter ; son écriture elle-même semble en panne. Comme dans les premiers vers de L’Enfer de Dante, « elle se trouve au milieu du chemin de sa vie, perdue en une forêt obscure ». Au même moment, comme un écho à ses interrogations, mais sans que jamais ils ne se croisent, Epstein, un homme vieillissant fait le même voyage. Pour lui, qui était riche et puissant, il s’agit, non de retrouver son chemin, mais de s’alléger, avant d’entrer dans une sorte de silence, jusqu’à y disparaître.

Forêt Obscure, traduit par Paule Guivarch, est le dernier roman de Nicole Krauss, tout juste paru aux éditions de L’Olivier. 

Invitée : Nicole Krauss

Après L’Histoire de l’Amour, en 2006, et La Grande Maison, en 2011, l’auteure, parvenue au mitan de sa vie, s’interroge à nouveau, comme son personnage, sur le besoin de se réinventer, sur ce qui nous tient prisonnier, sur la liberté et l’héritage. 

Un livre que Philip Roth a pu lire juste avant sa mort, et qu’il a jugé « éblouissant ». 

Un récit où l’humour et le fantastique, épices favorites de Nicole Krauss, rendent supportable le chagrin de vivre, et où passe l’émouvant fantôme de Kafka en jardinier du désert. 

Grâce à Marguerite Capelle, nous en parlons ce soir avec elle.

Les textes sont lus par Cécile Ribault-Caillol.

La  programmation musicale:

Asaf Avidan :  Reckoning Song (One Day) version live 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.