[scald=10759:sdl_editor_representation]1968, un monde s'achève et on ne le sait pas encore. Pendant que la jeunesse rue dans les brancards d'une société qu'elle juge terne et injuste, la grande presse s'apprête à vivre la fin de son âge d'or. Journaliste est alors un métier qui fascine les gamins d'un bout à l'autre de la planète. Justement, à Istambul, un immense gamin, surnommé la cigogne, capitaine de son équipe de basket à 17 ans va choisir de devenir journaliste, mais pas n'importe lequel : le meilleur, évidemment. Göksin Sipahioglu va devenir collectionneur de scoops comme d'autres épinglent les papillons : le Sinaï, Cuba, l'Albanie, la Chine, Djibouti, il est partout au bon endroit au bon moment. C'est sa couverture des événements de Mai 68 à paris qui décide de sa vie. Un an après il crée l'agence Sipa dont il fera la première agence de journalisme du monde. En ce moment et jusqu'au 25 janvier, la Maison Européenne de la photographie à Paris expose ses plus célèbres clichés juste après l'hommage que lui a rendu Visa pour l'Image à Perpignan en septembre dernier. Dernier livre paru "Mai 68, l'histoire en photos", photographies de Göksin Sipahioglu aux éditions Scali.Martine Abat : rencontre à la Maison Européenne de la photographie avec Eric Hadj, aujourd'hui photographe, qui a été embauché à l'agence Sipa par Göksin Sipahioglu en 93 alors que ce n'était pas encore son métier puisqu'il était plombier. C'est donc lui, le grand Göksin, qui lui a donné sa chance. On a pu voir le travail d’Eric Hadj l’année dernière à Visa pour l’Image où étaient exposées son grand reportage photo sur les habitants de Clichy Sous Bois. Cette semaine il publie un reportage dans Paris-Match sur l’ouverture de fosses communes de républicains espagnols tués pendant la guerre d’Espagne

programmation musicale

Get well soon

If that hat is missing I've gone hunting ### Sammy Decoster

Tucumcari ### The doors

Light my fire ### liens

Le site de la Maison Européenne de la photographie

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.