pour son film documentaire Iranien en salles demain, mercredi 3 décembre

Mehran Tamadon-affiche du film "Iranien"
Mehran Tamadon-affiche du film "Iranien" © ZED distribution / Mehran Tamadon

Idée apparemment simple, entreprise totalement folle : réunir aujourd’hui, en Iran, pendant deux jours et deux nuits, dans la même maison, quatre mollahs, défenseurs fanatiques du régime islamique, et un homme, iranien lui aussi, mais vivant habituellement en France, athée et démocrate convaincu, pour tenter de définir ce que pourrait être un vivre-ensemble admissible par tous dans leur pays.

Pour les religieux, cet homme qui les reçoit dans sa maison et leur prépare petits déjeuners et brochettes grillées, représente tout ce qu’ils détestent et combattent : il ne prie pas, ne croit même pas en Dieu, vit avec sa femme sans être marié, boit et mange ce qu’il veut, écoute de la musique « décadente », lit des livres impies, et croit aux vertus nécessaires de la démocratie et de la tolérance envers tous les styles de vie.

Mais ils ont accepté d’être filmés par cet homme et de discuter avec lui , sans doute dans l’espoir, sinon de le convaincre, au moins de démontrer la supériorité de leurs croyances sur les siennes.

Le film documentaire, Iranien , qui sort demain dans les salles en France, est fascinant.

Réalisé par Mehran Tamadon, un architecte qui s’est décidé à faire des films en 2001 pour à la fois raconter, et tenter de comprendre ce pays qu’il a quitté en 1984 avec ses parents et qu’il retrouve de temps à autre.

Sa position, extérieure, le préserve, dit-il, de ressentir trop de passion et de ressentiment comme ses amis qui ont subi les grandes vagues de répression.

Et, naïvement, ou faussement naïvement, il affirme croire aux vertus du dialogue et de la confrontation sincère des idées.

En face de ses quatre examinateurs peu soucieux d’entendre une défense de la liberté individuelle, Mehran Tamadon, homme de bonne volonté, n’obtiendra que bien peu de concessions. Mais leur confrontation offre souvent d’incroyables moments de vérité, par delà les discours fabriqués, sur ce que sont ces vigilants gardiens de la révolution islamiste.

Mehran Tamadon est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde.

Le reportage de Rémi Douat

J’ai rencontréDominique et Abderrahim.

Elle est catholique, il est musulman, pas seulement de culture ou de tradition, mais pratiquants et très attachés à la vie spirituelle. Depuis 25 ans, ils vivent sous le même toit.

Toute autre information : à noter ce soir sur France 2

La diffusion du film Des étrangers dans la ville de Marcel Trillat - ce soir à 23h40 dans "Infrarouge"sur France 2 -

Nous recevrons http://www.france2.fr/emissions/infrarouge/diffusions

Marcel Trillat sera l'invité de Kathleen Evin - mercredi 10 décembre - en direct de 20h à 21h dans l'Humeur Vagabonde

Photo en page d'accueil :© L’Atelier Documentaire / Box Productions

  • Photo ajoutée le :25 septembre 2014
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.