Après avoir adapté "La Loi du marcheur" d'après "Itinéraire d'un ciné-fils" de Serge Daney, "Un métier idéal" de John Berger et" Le Méridien" de Paul Celan, revoilà Nicolas Bouchaud seul en scène. Avec ses complices Éric Didry et Véronique Timsit, il s'empare cette fois de l’avant-dernier roman de Thomas Bernhard.

"Maîtres anciens" mis en scène par Nicolas Bouchaud au Théâtre de la Bastille
"Maîtres anciens" mis en scène par Nicolas Bouchaud au Théâtre de la Bastille © Jean-Louis Fernandez

Juste avant sa mort, en 1989, Thomas Bernhard n’avait –on vient de l’entendre- pas perdu une once de sa hargne, de sa drôlerie, ni la pertinence de sa pensée, toujours délivrée sur le mode de la provocation. Détesté dans son pays, l’Autriche, dont il n’a jamais cessé de dénoncer l’hypocrisie petite bourgeoise catholique et les restes de l’idéologie nazie  embrassée avec enthousiasme dans les années 30, Bernhard n’a pourtant jamais voulu en partir. Son œuvre, romans et théâtre, est ainsi habitée par les contradictions qui étaient les siennes, celles d’un misanthrope passionné par le genre humain.

Après avoir interprété des textes de Serge Daney, John Berger et Paul Celan, Nicolas Bouchaud est de retour, seul en scène, au Théâtre de la Bastille, avec l’adaptation de Maîtres Anciens de Thomas Bernhard, réalisée avec ses habituels complices, Véronique Timsit et Eric Didry. Un homme vieillissant, Reger, soliloque à haute voix dans la salle du musée d’art ancien de Vienne où il se rend tous les deux jours depuis trente ans s’asseoir devant un tableau de Tintoret qu’il n’apprécie pas plus que ça. Et comme d’habitude avec Thomas Bernhard, c’est un joyeux jeu de massacre…

Un spectacle qui se joue dans le cadre du Festival d'automne , et que l'on pourra voir en 2018:

Les 16 et 17 janvier  au Théâtre de Chelles ; les 15, 16 et 17 février  à Toulouse  au Théâtre Garonne Scène européenne

La programmation musicale :

Diana KRALL Just one of those things

La voix de Thomas Bernhard est extraite d'un entretien avec Krista Fleischmann diffusé dans  UNE VIE, UNE OEUVRE. Thomas BERNHARD par lui-même Le 20/06/2009

L'Humeur vagabonde vous recommande également  vivement le documentaire La bande des français  d’Aurélie CHARON et Amélie Bonnin qui sera diffusé le 4 décembre sur France 3 Centre Val de Loire, et visible pendant un mois en replay sur le site de France Televisions.

L’intelligence , l’humour et l’énergie  de ces 4 jeunes français venus d’horizons bien différents nous font un bien fou .

Retour sur la playlist du mois de novembre concoctée avec notre programmateur Djubaka:

Gregory PORTER Pick up yourself

Youn-Sun NAH : India song

Denis Cuniot: The Golem on the Moon

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.