[scald=12431:sdl_editor_representation]Pour « Une autre vie » , mémoires parues chez Actes Sud Chacun de nous porte sur ses épaules le poids des rêves dont ses parents l’ont chargé. Pour certains, ils deviennent des ailes. Pour d’autres, parfois, ils s’appesantissent avec le passage du temps, jusqu’à devenir aussi impossible à porter qu’ un sac de pierres. Ces mots sont ceux de Per Olov Enquist, l’un des écrivains suédois les plus connus à travers le monde. Essais, reportages, romans, théâtre, biographies, il a touché à tout, mêlant réalité et fiction, dans un style ample mais précis. Il est traduit dans plus de vingt langues. Ironique, Per Olov Enquist parle de son parcours comme d’une sorte de « miracle biblique », lui qui, né dans un petit village de 150 habitants, perdu dans le grand Nord suédois, ne pouvait espérer mieux que devenir instituteur ou, mieux encore, pasteur pour faire plaisir à sa mère dont chaque minute de l’existence était régie par une foi rigoriste à l’extrême. Il publie aujourd’hui chez Actes Sud son autobiographie, « une autre vie », qui nous fait voyager de ce bout du monde moyen âgeux, au Los Angeles de la guerre du Viet Nam, en passant par les tragiques JO de Munich de 1972, les théâtres de Broadway, le parti social démocrate d’Olof Palme et les établissements de désintoxication pour alcooliques du Danemark. Réflexion sur la foi, l’écriture, l’engagement, la responsabilité et la culpabilité. La traduction sera assurée par Xavier CombesMartine Abat : rencontre avec le metteur en scène et comédien italien Pippo Delbono, à l'occasion de son dernier spectacle "La Menzogna" au Théâtre du Rond Point à Paris puis en tournée en France. C’est un spectacle assez radical que nous propose encore là Pippo Delbono. On y retrouve ses compagnons de route, Bobo, microcéphale et sourd muet, Gianluca qui est trisomique, Nelson l’ancien clochard. Pour ce spectacle Pippo Delbono est parti d’un accident qui a eu lieu en 2007 dans une usine de l’industriel Thyssen Krupp à Turin au cours duquel sept ouvriers ont perdu la vie, brûlés vifs. Asservissement de l’homme par le travail et violence de l’économie ultralibérale, exploitation du corps de la femme, corruption politique, collusion de l’Eglise. Il y a tout cela mêlé dans le spectacle de Pippo Delbono. Pippo fait des allers retours entre la scène et la salle, il nous prend à parti, on entend son souffle, il braque sur nous une lumière qui nous éblouit, le son est parfois trop fort, il nous fait ress

programmation musicale

JP Nataf

Viens me le dire ### Jay Jay Johanson

Believe in us ### Charlotte Gainsbourg et Beck

Heaven can wait ### liens

La Mensogna, de Pippo Delbono au Théâtre du Rond Point

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.