[scald=8857:sdl_editor_representation]La presse française reste hantée par un spectre, celui de Pierre Lazareff, qui, 35 ans après sa disparition, continue d'être invoqué rituellement comme le Saint patron de tous les journalistes, un peu comme les politiques convoquent au besoin les mânes du Général. Il est vrai qu'à l'heure où les quotidiens français ont bien du mal à empêcher leurs lecteurs de s'enfuir, un homme qui savait vendre à plus d'un million d'exemplaires a de quoi faire rêver ses successeurs. Le fondateur de France Soir avait commencé sa carrière avec Jean Prouvost à Paris Soir, dont il repris le flambeau à la Libération. Et, par les hasards de l'histoire, c'est à la Bibliothèque historique de la ville de Paris que sont entreposées les archives photographiques de ces deux journaux, 110 000 documents couvrant la période 1920-1967. Deux journalistes ont étudié et commenté un choix significaif de ces clichés, à travers dix événements importants de la vie française, du 6 février 1934 à la mort d'Edith Piaf le 11 octobre 1963. Philippe Labarde et Didier Pourquery signent les textes de "Paris-Soir, France-Soir, la photo à la une" un livre édité par Paris-Musées et dont Gilles Beaujard a imaginé la conception graphique.Julien Cernobori : Rencontre avec des membres du Collectif de Photo-reporters "Tendance Floue". Un livre prénsentant une partie de leur travail vient de paraître aux éditions Naïve et s'intitule "Sommes-nous ?" ; il est préfacé par Jean Baudrillard.

programmation musicale

Valérie Leulliot

Mon homme blessé ### Flox

What's it gonna take ### Jacques Dutronc

Il est cinq heures

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.