Anne & Julien, créateurs de la revue HEY! sont ce soir l'invité de l'Humeur Vagabonde pour l'exposition « HEY! modern art & pop culture / Part II » à la Halle Saint Pierre de Paris jusqu'au 23 août 2013

HEY ! Modern Art & Pop Culture / Part II
HEY ! Modern Art & Pop Culture / Part II © La Halle Saint Pierre

De même qu’un écrivain doit trouver sa voix pour écrire juste, de même le créateur, qu’il soit peintre, sculpteur, dessinateur, doit nous donner à voir quelque chose qui lui ressemble, qui l’exprime. Evidence ? Pensez donc à cela en tentant de regarder sans rire un chien en ballons de Jeff Koons, ou un bouquet de fleurs en plastique de Murakami…Ce qui doit compter au final, même lorsqu’une œuvre nous heurte, nous effraie ou nous choque, c’est justement la sincérité du sentiment qui s’y exprime, sa violence, sa drôlerie, et, surtout, ce qu’elle va faire bouger en nous. L’artiste, alors, est un déclencheur d’émotions.

Si c’est bien cela que vous recherchez, alors rendez vous à la Halle St Pierre, au pied de la butte Montmartre à Paris pour vous perdre dans la superbe exposition "Hey ! Modern Art & Pop Culture Part II" qui s’y tient jusqu’au 23 août. En 2011 une première manifestation avait eu lieu, laissant au public comme aux organisateurs une forte envie de poursuivre l’expérience. Anne et Julien ses commissaires, créateurs de la revue HEY!, y célèbrent donc à nouveau la contre-culture avec plus de 300 œuvres iconoclastes de 64 artistes du monde entier, sculpteurs, graphistes, peintres, dessinateurs, graveurs, tatoueurs et bricoleurs étranges. Chasseurs de trésors, comme ils aiment à se définir.

Informations sur l'exposition

En septembre 2011 le musée de la Halle Saint Pierre s’associait à la revue HEY ! modern art & pop culture pour présenter l’exposition éponyme qui, conçue comme un cabinet de curiosités du XXIème siècle, se voulait être une synthèse audacieuse et bouillonnante de la scène artistique alternative . Des figures séditieuses du lowbrow art nourries de l’iconographie des médias populaires aux fantasmagories du pop surréalisme redécouvrant l’héritage des grandes traditions picturales, des activistes du street art au tatouage, des échappées individuelles et solitaires de l’art brut aux expressions raffinées et libertaires d’un « œil à l’état sauvage », les marges artistiques y étaient présentées dans leur diversité et leur complexité.

HEY ! modern art & pop culture /part 2 veut poursuivre l’entreprise qui est celle d’enregistrer tous ces bruits, ces éclats de voix individuels ou collectifs que la culture dominante a longtemps brouillés, déformés ou ignorés. Ces artistes, que souvent plusieurs générations séparent, ont échappé à l’appauvrissement et l’assèchement d’une modernité rationaliste et unidimensionnelle, dont ils sont l’altérité fécondante. Ce sont les affinités souterraines qui les relient que l’exposition veut rendre visibles, choisissant pour ce faire les mises en relation polysémiques, sensibles et intuitives.

Qu’elles soient pures expressions d’impulsions créatives ou qu’elles soient les mutations et les détournements de codes déjà existants, les œuvres présentées s’originent dans les multiples expériences des avant-gardes artistiques européennes et de la contre-culture américaine.

A noter:

Dans le cadre de l’exposition HEY ! modern art & pop culture / Part II (Halle Saint Pierre) HEY! La Cie vous propose un cadavre exquis de curiosités musicales & graphiques .

Ce spectacle est construit autour de magnifiques gramophones du début du 20e siècle, sur une musique jouée exclusivement sur des 78 Tours d'époque, avec performers, beatboxer, circassien et projection d'images.

Sur scène le4 mai 2013 à 20h à la MPAA (Maison des Pratiques Artistiques Amateurs - 4 rue Félibien, 75006 Paris - Métro Mabillon ou Odéon)

Le reportage de Vinciane Haudebourg, dans l'atelier de Gilbert Peyre

Gilbert Peyre est un type un peu foutraque et débordant d’inventivité qui travaille ses œuvres dans un grand hangar à ferraille.

Là bas, il invente des automates à partir d’objets de récupération . Il assemble chaises, tête de poupée, valises et piano et les met en mouvement par le souffle de la mécanique.

Cela donne un ours en peluche, les yeux renversés, qui vous envoie un jet de flamme; une chaise qui avance vers vous en balançant des jambes et en chaloupant du dossier; un cintre suspendu qui tourne, et avec lui une robe légère et aérienne...

Le résultat est enchanteur, souvent mélancolique, parfois très angoissant. Avec ce bruit de moteur toujours en sourdine...

Gilbert Peyre expose dans "Hey part II" à la Halle Saint Pierre. Sa sculpturopera "Cupidon " sera à Lisbonne au Portugal les 17-18 mai et à Paris sous le chapiteau du Cirque Electrique en septembre (Métro Porte des Lilas).

Les liens

Le site de la revue Hey

Toutes les infos sur l'exposition Hey! à la Halle Saint Pierre

Le site Internet de la MPAA (Maison des Pratiques Artistiques Amateurs)

Le site Internet de Gilbert Peyre

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.