Direction d’Orlando de Haendel au théâtre des Champs Elysées les 3,5,7,9 novembre, puis à l’opéra de Dijon les 20,23 et 25 novembre CD chez Virgin Classics avec Philippe Jaroussky « Caldara à Vienne » et le Concerto Köln.

En 1993 William Christie s’apprête à monter Orlando de son compositeur favori, Haendel, avec lequel il entretient un dialogue passionné depuis toujours. Au clavecin, Emmanuelle Haïm, qui travaille avec lui depuis trois ans comme continuiste. Pour Christie Haendel est le plus complet des musiciens baroques qu’il interprète, car il a su mêler intimement, pour écrire sa musique, le meilleur de ses trois pays, l’Allemagne, l’Angleterre et l’Italie. Et puis, surtout, il trouve ce bon vivant incroyablement sympathique et moderne !

Dix sept ans plus tard, à la tête de son ensemble, Le Concert d’Astrée, qu’elle a créé en 2000, Emmanuelle Haïm monte à son tour Orlando, dans une mise en scène de David Mc Vicar, d’abord a l’Opéra de Lille, où elle est en résidence depuis six ans, puis au théâtre des Champs Elysées à Paris, les 3, 5, 7 et 9 novembre, et à l’opéra de Dijon les 20, 23 et 25 novembre. Toujours sur plusieurs fronts à la fois, celle qui ne veut pas qu’on l’appelle chef, vient d’enregistrer un nouveau CD, des arias oubliés de Caldara, avec le contre ténor Philippe Jaroussky, chez Virgin Classics. Et on la retrouvera en Janvier prochain à l’opéra Bastille, avec le Concert d’Astrée et Nathalie Dessay, pour un autre Haendel, Jules César, dans une mise en scène de Laurent Pelly. Petite pause ce soir, ici, pour Emmanuelle Haïm qui est l’invitée de l’Humeur Vagabonde.

reportage

Des percussions en accompagnement des suites pour violoncelle de Jean Sébastien Bach, l'idée peut laisser songeur. C'est le pari, réussi, lancé par le jeune violoncelliste français Christian Pierre La Marca et le maître de percussions iraniennes Madjd Khaladj, dans le cadre de la série de concerts "D'une rive à l'autre". Chaque jeudi, ces concerts organisés au Petit Palais et aux Trois Baudets visent à faire se rencontrer des musiciens et chanteurs de cultures différentes. Reportage de Baptiste Etchegaray lors des répétitions, avec Christian Pierre La Marca et Madjid Khaladj ravis d'accorder au son de Bach leurs univers a priori très éloignés...

programmation musicale

Henriette Bonde-Hansen

Se fedel vuoi ch'io ti credo

Philippe Jaroussky - Antonio Caldara

Lucio Papirio dittatore - Troppo E Insoffribile fiero martir (extrait) album: Caldara in Viennalabel: Virgin classicsparution: 2010

Natalie Dessay - Haendel

Delirio - Qui l'augel da pianta in pianta (extrait)

Lucie Crowe

Air de Dorinda

Les liens

Le Concert d'Astrée

L'Opéra de Lille

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.