"Quel miracle qu'une image comme moi sache parler" dit-elle. Elle, c'est Jackie, inutile de préciser son nom, il n'y a qu'un seule Jackie, telle que l'a figée pour l'éternité dans l'imaginaire collectif le coup de feu qui, un jour de novembre 1963, a fait exploser le crane de son président de mari, sur son tailleur rose. Avec Jackie cela a toujours été comme ça : ses robes, ses malheurs, ses perles, ses morts, ses sous, intimement mêlés sous le regard mi cruel mi apitoyé des foules sentimentales et carnivores. Elfriede Jelinek, prix Nobel de littérature 2004, a regroupé sous le titre ironique "Drames de princesse" de courts textes sur quelques figures féminines mythiques. Jackie s'y trouve entre la belle au bois dormant et Blanche Neige, aux côtés des écrivains Sylvia Plath et Ingeborg Bachman. Marcle Bozonnet a eu la belle idée de porter ce texte sur scène, Judith Henry lui prêtant sa voix douce et son ironie légère. Jackie, d'Elfriede Jelinek au théâtre du Rond Point jusqu'au 15 octobre prochain, à Amiens du 17 au 21 octobre. A Draguignan, Noyon et Nogent sur Marne début 2007. "Drames de princesse, la jeune-fille et la mort" d'Elfriede Jelinek, éditions de l'Arche.

Sophie Joubert : "Histoire vraie de la Périchole", d'après Offenbach, adaptation et mise en scène de Julie Brochen, avec Jeanne Balibar dans le rôle titre jusqu'au 22 octobre au théâtre de l'Aquarium à la Cartoucherie de Vincennes.

programmation musicale

Jammie Cullum

Mind Trick ### The kinks

You really got me ### Emilie Simon

Rose hybride de thé

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.